Fin des moteurs thermiques : la PFA promet les travaux d’Hercule à l’Union européenne

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Fin des moteurs thermiques : la PFA promet les travaux d’Hercule à l’Union européenne

La PFA décrit le concours d'obstacles qui attend l'Europe et la France qui ont décidé d'interdire la vente de véhicules thermiques en 2035.

© Antonin Moriscot / L'Automobile & L'Entreprise

Recevant sans surprise la décision du conseil environnement de suivre la Commission et le Parlement européen sur le paquet « Fit for 55 » et l’interdiction de vendre des véhicules thermiques en 2035, la PFA souligne que le chantier est pharaonique et protéiforme.

Après le Cecra et la Feda, la PFA prend acte de la décision du conseil environnement de suivre la Commission et le Parlement européen sur le paquet « Fit for 55 ». Une décision qui consacre « le 100 % électrique comme technologie unique pour les véhicules légers dès 2035, tout en prévoyant une clause de revoyure en 2026 pour faire un point sur d’éventuelles autres options technologiques ».

La PFA, dirigée par Luc Chatel, rappelle que les industriels feront tout leur possible pour atteindre les objectifs fixés, mais met les dirigeants européens et français face à quatre défis à relever simultanément.

Dans le détail :

• Défi environnemental :  l’efficacité écologique de la décision qui est prise aujourd’hui sur la seule base des émissions à l’usage, se mesurera demain à l’aune de l’ensemble du cycle de vie du véhicule. Il s’agit de valoriser pleinement et dès à présent l’atout dont bénéficie la France d’une électricité faiblement carbonée.

• Défi de l’accessibilité à la mobilité électrique pour tous, quels que soient le territoire que l’on habite ou les revenus que l’on perçoit : s’ouvre, avec cette décision, la nécessité impérieuse de permettre à tous les Français d’acheter un véhicule électrique en garantissant un niveau soutenu d’aides à l’achat, et une course contre la montre pour équiper tous les territoires en infrastructures de recharge : la France ne compte que 62 000 bornes de recharge accessibles au public, il en faudra dix fois plus à horizon 2030 et développer dans le même temps les stations hydrogène.

• Défi de la compatibilité d’une telle décision avec l’ambition industrielle affichée en France comme en Europe : on chiffre à au moins 100 000 les pertes potentielles d’emplois dans la filière en France d’ici à 2035 sous l'impact de ces transformations. L’accompagnement massif des salariés et des 4 000 PME qui font le tissu industriel de l’automobile en France est une exigence ainsi que le redressement de la compétitivité du site France, pour attirer les investissements massifs à réaliser dans les nouvelles chaînes de valeur (batterie, électronique de puissance, hydrogène pour la mobilité, économie circulaire).

• Défi de la souveraineté, enfin, face aux risques de dépendances accrues que crée une telle décision pour nos pays : selon l’AIE, 50 % de la chaîne de valeur du véhicule et 75 % de la chaîne de valeur de la batterie sont aujourd’hui situées en Chine. L’Europe doit d’urgence sécuriser l’approvisionnement en terres rares et matériaux stratégiques, développer le raffinage des minerais et porter attention à la question du contenu carbone des produits importés.

Nous vous recommandons

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le Mercedes-Benz EQS SUV débarque en concessions

Le grand SUV 100 % électrique du constructeur premium allemand est désormais disponible à la commande. Ses premières livraisons sont annoncées pour le mois de décembre.La gamme électrifiée EQ de Mercedes-Benz s’agrandit encore. Un...

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

[Essai] Les Matchs de la Rédaction - Citroën ë-C4 / Volkswagen ID.3 : compactes branchées

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Cupra élargit la gamme de motorisations de la Leon

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Plus d'articles