Fit for 55 : l'ACEA estime à 7 millions le nombre de bornes de recharge nécessaires en Europe

Fit for 55 : l'ACEA estime à 7 millions le nombre de bornes de recharge nécessaires en Europe

© Nerijus Jakimavičiusa / Pixabay / CC

L'Association des constructeurs européens d'automobiles s'alarme du nombre de points de charge disponibles en Europe au regard des prévisions de croissance du marché des véhicules électrifiés à l'horizon 2030. Selon un rapport du cabinet McKinsey, il faudrait multiplier par 7 le nombre de bornes installées chaque semaine pour satisfaire les besoins de l'ensemble des conducteurs européens de véhicules zéro émission ou à faibles émissions (PHEV) à cette échéance. 

À l'horizon 2035, plus aucun véhicule neuf thermique ne pourra être vendu au sein de l'Union européenne, selon le souhait des députés européens. Dans cette logique, les constructeurs automobiles travaillent ardemment à l'électrification de leurs gammes et nombreux sont ceux à avoir d'ores et déjà annoncé un calendrier précis pour leur transition énergétique. Mais, les automobilistes convertis – de force – à la mobilité électrique auront-ils la possibilité de brancher, en itinérance, leurs véhicules à leur guise ? Rien n'est mois sûr selon l'ACEA.

L'Association des constructeurs européens d'automobiles relaie en effet un rapport du cabinet de conseil McKinsey [document en anglais, ndlr] estimant à 6,8 millions le nombre de bornes nécessaires en 2030 afin d'atteindre l'objectif de réduction des émissions de CO2 fixé pour l'automobile à cette échéance, dans le cadre du paquet climat dit Fit for 55. Pour mémoire, cette baisse doit être de 55 % par rapport à 1990, avant d'atteindre le zéro carbone cinq ans plus tard.

En clair, le rapport de McKinsey indique que deux fois plus de bornes seront nécessaires que ce que prévoit la Commission européenne dans sa proposition de règlement sur les infrastructures pour les carburants alternatifs (AFIR) [document en anglais, ndlr], en cours de négociation au Parlement européen et au Conseil de l'Europe.

Installer 14 000 bornes par semaine 

Alors qu'actuellement environ 2 000 bornes de recharge pour véhicules électriques sont installées chaque semaine au sein des pays de l'Union européenne, pour atteindre en 2030 l'objectif de réduction des émissions de CO2 fixé au secteur automobile et disposer des 6,8 millions de bornes nécessaires selon l'ACEA et McKinsey, il est nécessaire de déployer 14 000 bornes par semaine sur l'ensemble du territoire formé par les 27 États-membres. Un chantier titanesque et coûteux ! En matière d'investissements, le nouveau modèle présenté par l'ACEA, table sur un coût annuel de 8 milliards d'euros à la charge des pays de l'UE.

« La transition vers le zéro émission est une course de longue haleine. Le principal défi consiste maintenant à convaincre tous les États-membres d'accélérer le déploiement de l'infrastructure requise. Nous avons absolument besoin d'une conclusion ambitieuse de la proposition AFIR, tant en termes de calendrier que d'objectifs qu'elle fixe pour chaque pays de l'UE », commente Oliver Zipse, président de l'ACEA et P-DG de BMW Group.

Nous vous recommandons

Le spécialiste de l’hydrogène Lhyfe a réussi son entrée en Bourse

Le spécialiste de l’hydrogène Lhyfe a réussi son entrée en Bourse

L’introduction en Bourse de Lhyfe sur le marché réglementé d’Euronext à Paris est un succès, avec une augmentation de capital d’un montant de 110 millions d’euros, hors option de surallocation. Le spécialiste français de...

Stellantis : trois mini-fourgons électriques, sinon rien

Stellantis : trois mini-fourgons électriques, sinon rien

Zeway ouvre une 41e station d’échange de batteries électriques

Zeway ouvre une 41e station d’échange de batteries électriques

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

LeasePlan met le cap sur la location moyenne durée

Plus d'articles