First Stop dévoile ses objectifs pour 2021

Victoire de Faultrier-Travers

Sujets relatifs :

,
First Stop dévoile ses objectifs pour 2021

First Stop dévoile ses objectifs pour 2021

First Stop a accueilli dix nouveaux points de vente dans son réseau ces derniers mois. Le spécialiste du pneumatique et de l’entretien courant compte désormais 310 adhérents en France.

Au-delà de l’accompagnement des points de vente en cette période de crise sanitaire, First Stop entend consolider son maillage actuel pour étoffer son offre de proximité. L’objectif pour 2021 est d’accueillir au moins vingt nouveaux adhérents. Par ailleurs, l’enseigne compte atteindre les 500 magasins en 2022.

Pour mémoire, en 2020, First Stop a passé un partenariat avec France Pare-Brise. Ce partenariat, qui permet de proposer un service de réparation et/ou de remplacement de pare-brise, est actuellement en cours de déploiement. Ainsi, des corners France Pare-Brise seront bientôt implantés dans certains centres First Stop . L’enseigne a également présenté son offre Mobox : le premier abonnement pneus, garantie, entretien tout compris (décliné en quatre forfaits).

Accompagner la transition digitale

En 2021, First Stop entend multiplier les initiatives pour développer une offre complète de services au sein du même point de vente. Le réseau travaille sur le lancement de deux services :
- le décalaminage ;
- le bioéthanol via l’installation de boîtiers de conversion E85.

First Stop travaille également sur des services liés à la mobilité, comme l’implantation de bornes recharges, ou des services zéro contact avec, notamment, le développement d’ateliers mobiles dédiés aux véhicules légers.

Enfin, First Stop accompagne ses adhérents dans leur digitalisation et propose ainsi de nouvelles solutions dans la gestion de la relation client. Les adhérents peuvent disposer de la solution de devis en ligne entretien et réparation avec prise de rendez-vous, ainsi que des techniques de marketing prédictif.

Nous vous recommandons

Journée de la filière automobile : Luca de Meo estime que la France peut encore rattraper son retard

Journée de la filière automobile : Luca de Meo estime que la France peut encore rattraper son retard

Dans une brillante allocution, Luca de Meo, directeur général du groupe Renault, a pointé les lacunes actuelles de la France et de l’Europe, tout en estimant qu’il n’était pas trop tard pour retrouver une part importante de la...

26/10/2021 | FleetAftermarket
Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Castrol lance sa gamme Transmax pour transmissions

Plus d'articles