Fixter facilite la vie des garagistes en France

Tom Bazaud

Sujets relatifs :

, ,
Fixter facilite la vie des garagistes en France

© Fixter

Fixter a été créée en 2017 à Londres par Limvirak Chea, Frédéric Dermer et Cristian Vrabie. La start-up facilite la mise en relation entre les particuliers et les garagistes professionnels. L'objectif et aussi de leur faire gagner du temps. Surfant sur la digitalisation du marché après-vente, Fixter arrive en France et dévoile ses ambitions européennes.

Fixter, première plateforme de l'entretien auto de A à Z, a été lancée il y a 5 ans au Royaume-Uni où elle travaille en partenariat avec 400 ateliers et 80 chauffeurs indépendants. La start-up, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 3 millions de livres en 2021, a l'ambition de le doubler pour l'année en cours. Durant ces cinq années au Royaume-Uni, 50 000 particuliers ont utilisé cette plateforme qui a pour but est de simplifier la vie aux particuliers et aux garagistes : « ça ne doit pas être plus compliqué que de commander une pizza en ligne », explique Frédéric Dermer, co-fondateur. Pour cela, Fixter a mis en place une application qui permet en quelques questions de choisir un atelier et de connaître le prix de la réparation à l’avance. Le choix du garage est fait par Fixter (et son intelligence artificielle) en fonction de la réparation à faire, du prix, de la spécialité du garagiste ou encore de sa proximité, etc. L'automobiliste réserve un créneau à l’avance et un chauffeur vient chercher le véhicule afin de le déposer dans le garage puis le ramène chez le particulier une fois les réparations terminées. Cela représente un gain de temps non négligeable pour le client. Par ailleurs, les pièces et la main-d'œuvre sont garanties 12 mois par Fixter. De son côté, le garagiste est déchargé de la partie administrative.

Vers un déploiement européen

Fixter, qui négocie les prix de réparation avec le professionnel, prend actuellement une commission de 20 % au Royaume-Uni et de 15 % en France. En effet, après son acquisition par Kadensis (groupe Renault) il y a quelques semaines, la start-up s'est lancée à la conquête de la France, bénéficiant de l'implantation des garages déjà sélectionnés du réseau Motrio, tout en gardant son autonomie et sa croissance. Les premiers tests ont d'ores et déjà débuté en Île-de-France, avec l'objectif d'être partenaire d'une vingtaine d'ateliers à Paris. Parallèlement, d'ici à la fin de l'année, la start-up compte se lancer dans sept nouvelles villes et ainsi bénéficier en 2023 d'une couverture nationale, et étendre son concept dans d'autres pays européens.

Avec Victoire de Faultrier-Travers

Nous vous recommandons

Des locations de voitures plus vertes pour les vacances d’été

Des locations de voitures plus vertes pour les vacances d’été

Selon les données du site Kayak.fr, les vacanciers français se sont tournés davantage vers la location de véhicules électrifiés cet été.Le moteur de recherche dédié au voyage, Kayak.fr, qui propose de la location de voiture, a...

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Henkel réduit les substances chimiques dangereuses des produits Loctite

Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Ford teste une technologie de feux qui projettent des indications routières

Spies Hecker complète son offre de bases avec un nouveau rouge magenta

Spies Hecker complète son offre de bases avec un nouveau rouge magenta

Plus d'articles