Ford favorise le bioéthanol avec Biomotors

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
Ford favorise le bioéthanol avec Biomotors

Ford favorise le bioéthanol avec Biomotors

Face à l’attrait des automobilistes pour le bioéthanol E85, le constructeur américain propose de monter sur ses modèles un kit de conversion, en partenariat avec l’équipementier Biomotors.

Depuis le 1er octobre 2019, les kits de conversion de la marque Biomotors sont disponibles au sein du réseau Ford en France. Une prestation inédite de la part d’un constructeur automobile, qui marque même une première sur le territoire hexagonal. Il faut dire que Ford a d’ores et déjà assimilé l’intérêt grandissant de ses clients pour ce carburant. Mélange d’éthanol et d’essence SP95, celui-ci permet de limiter la consommation en énergie fossile tout en préservant son porte-monnaie, l’E85 s’affichant à 70 centimes d’euro le litre. La consommation d’E85 a même augmenté de 55 % l’année dernière selon le syndicat national des producteurs d’alcool agricole (SNPAA).

Pour preuve de sa clairvoyance sur le sujet : la firme fordienne est actuellement la seule à proposer un modèle capable de rouler au superéthanol-E85 avec son Kuga FlexiFuel. Mais pour garantir au plus grand nombre l’accès à une motorisation au biocarburant, le groupe a trouvé la parade en s’associant avec la société Biomotors. Dorénavant, que ce soit dans son réseau d’agents préalablement formés ou chez ses réparateurs agréés Motorcraft, la vente de kits de conversion E85 sera ainsi proposée. À certaines conditions toutefois…

Profiter d’une recrudescence de l’essence

S’agissant d’une installation hors pose d’usine, le montage de ces boîtiers ne concernera en effet que les véhicules d’occasion roulant actuellement à l’essence et plus couverts par la garantie de deux ans accordée par Ford à ses voitures. De même, pour un passage par l’atelier – en vue d’adopter le fameux kit dont la garantie court, elle, sur trois ans – il en coûtera entre 790 et 1 590 euros ; les tarifs variant suivant le modèle, la puissance et le nombre de cylindres sous le capot. À noter que Biomotors propose cependant une offre de LLD à 18,90 euros par mois pour les adeptes de la location. Quant au temps d’immobilisation du véhicule pour pratiquer cette opération de transformation, il ne devrait, semble-t-il, pas excéder une journée.

Compte tenu de l’étendue du parc essence en France, regroupant autant de conducteurs pouvant opter pour ce service, le tandem Ford/Biomotors table sur la pose de 400 à 500 boîtiers par mois. Après ce partenariat fructueux, l’équipementier n’envisage d’ailleurs pas de s’arrêter en si bon chemin et projette également de collaborer déjà avec les enseignes de Roady, Point S et Feu Vert entre autres…

Nous vous recommandons

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Décidemment, pas si facile de disrupter le secteur automobile… Nouvel entrant dans la ronde des constructeurs automobiles électriques, Rivian est contraint d’effectuer un premier plan social.Tout nouveau tout beau, mais le chemin est...

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Vu sur les réseaux sociaux

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Plus d'articles