Ford pourrait tailler dans ses effectifs en Europe

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Ford pourrait tailler dans ses effectifs en Europe

L'électrification de la gamme de véhicules Ford en Europe n'est pas une bonne nouvelle sur le front de l'emploi.

© Ford

Ford va restructurer ses activités en Europe et selon plusieurs sources, médiatiques et syndicales, cela ne se fera pas sans suppression d’emplois. L’Allemagne est sans doute le pays le plus exposé.

Depuis le début de l’année 2021, Ford a dévoilé les grandes lignes de sa stratégie en Europe, optant pour une électrification rapide. Ford affirme sa volonté de parvenir à 100 % de ventes électriques dès 2030 pour les VP et à 65 % pour les VU. Plusieurs modèles historiques de la gamme (Fiesta, Mondeo…) ne seront pas renouvelés, le plan produits faisant la part belle aux SUV et à l’exploitation de l’accord avec Volkswagen.

Le sort de l’usine de Saarlouis semble scellé

Pour accompagner ce mouvement, le site historique de Cologne va être adapté et modernisé, avec un budget de 830 millions d’euros pour réaliser cette mutation. Une réduction d’effectifs est à craindre à l’usine, mais aussi au siège européen. D’ores et déjà, le sort de l’usine de Saarlouis semble scellé et 4 600 emplois sont en suspens à l’horizon 2025 et la fin de la Focus. Si la fermeture du site n’est pas officielle, il n’a reçu aucune allocation de nouveau modèle. Le site espagnol d’Almussafes, à côté de Valence, a remporté l’appel d’offres face à celui de Saarlouis, mais la tension monte entre les dirigeants syndicaux.

Conflits entre syndicats

En fait, certains employés se plaignent de voir se mettre en place un concours de compromis et de sacrifices entre les syndicats, déplorant un jeu malsain entre les représentants allemands d’IG Metall et les élus espagnols de l’UGT. Les arrêts maladie sont en forte progression au sein du groupe en Europe et une réunion extraordinaire dans l’usine de Cologne prévue le 23 janvier 2023 sent la poudre. « 3 200 emplois pourraient être menacés », selon la directrice adjointe du comité d'entreprise de l'usine Ford, Katharina von Hebe, qui évoque « une situation choquante ». Le groupe n’a apporté aucun commentaire officiel au sujet d’un éventuel plan social en Europe.

Nous vous recommandons

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

Le réseau Mazda a signé les objectifs de ventes 2023 de la marque

En visant secrètement plus, Mazda table sur un volume de 10 000 ventes de voitures neuves en France en 2023. Son président, Laurent Thézée, explique aussi que la marque va aider son réseau au premier semestre pour amorcer un retour à...

08/02/2023 | ConcessionMarché France
BMW rajeunit les X5 et X6

BMW rajeunit les X5 et X6

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Jeep lance la production de l'Avenger, voiture européenne de l'année

Lancia signe son renouveau à Milan

Lancia signe son renouveau à Milan

Plus d'articles