Ford promeut des chaînes d’approvisionnement plus écolo en Europe

Yelen BONHOMME-ALLARD

Sujets relatifs :

, ,
 Ford promeut des chaînes d’approvisionnement plus écolo en Europe

Ford collabore avec des organisations protégeant la planète.

© Greg Harding Photography

Le constructeur est un membre fondateur de l'initiative Responsible Supply Chain Initiative, qui garantit la conformité sociale, la sécurité des employés et la protection de l'environnement sur les chaînes d'approvisionnement.

« Alors que nous nous dirigeons vers un avenir électrifié, les chaînes d'approvisionnement responsables, transparentes et respectueuses de l’environnement sont la clé d'une mutation réussie de l'industrie automobile », assure Werner Pütz, vice-président des achats chez Ford Europe. Ainsi, afin d’atteindre la neutralité carbone dans son empreinte européenne, tant du point de vue des installations, de la logistique et que des fournisseurs d'ici à 2035, Ford a pris la décision de rejoindre deux initiatives collaboratives baptisées Catena-X Automotive Network et Responsible Supply Chain Initiative (RSCI).

La première regroupe plusieurs partenaires issus du monde des affaires et des sciences. Elle entend améliorer l'efficacité écologique de la chaîne d'approvisionnement automobile grâce à un échange continu de données entre ces acteurs, tandis que la seconde compte fournir des outils et des mesures pour parvenir à une chaîne d'approvisionnement plus durable. L'objectif du RSCI est de développer une évaluation standardisée pour évaluer les entreprises dans les chaînes d'approvisionnement automobiles, y compris la conformité sociale des conditions de travail, la sécurité au travail et la protection de l'environnement.

Ford est donc l'un des 14 membres fondateurs de cette initiative lancée par l'association allemande de l'industrie automobile VDA (Verband der Automobilindustrie). À l’horizon 2035, Ford vise également le zéro émission pour toutes les ventes de véhicules en Europe.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles