Ford : quatre start-up pour développer son véhicule autonome

Séverine Fontaine
Ford : quatre start-up pour développer son véhicule autonome

Ford : quatre start-up pour développer son véhicule autonome

Ford a annoncé son intention de produire en masse des véhicules autonomes d’ici 2021. Ceux-ci seraient dédiés à des applications commerciales.

Ford accélère le développement de sa voiture autonome pour pouvoir la produire en masse en 2021. Celle-ci serait pour des applications commerciales, comme le transport de personnes. Pour y parvenir, Ford a décidé d’investir et d’entrer en étroite collaboration avec quatre start-up et d’accentuer sa présence dans la Silicon Valley en doublant ses effectifs et la taille de ses locaux.

Du côté des start-ups, on trouve Velodyne, une entreprise spécialisée dans la technologie LiDAR. Leur objectif commun : produire la technologie à un prix compétitif. La seconde entreprise se nomme SAIPS. Basée en Israël, celle-ci est spécialisée dans l’intelligence artificielle et la vision par ordinateur. SAIPS aura un rôle dans la capacité des véhicules autonomes à apprendre et s’adapter à leur environnement.

Développer l’autonomie des systèmes

La troisième : Nirenberg Neuroscience LLC, une société créée par Dr Sheila Nirenberg, célèbre pour avoir réussi à décoder le signal optique transmis par les yeux au cerveau. Et permet ainsi de reproduire la vision des objets par ordinateur. Cette société travaillera sur l’intelligence artificielle et la capacité de détection des véhicules autonomes.

La quatrième start-up, Civil Maps, est spécialisée dans la cartographie 3D haute-résolution. La société a développé sa propre technique de cartographie permettant de fournir aux véhicules les informations essentielles sur leur environnement.

Nous vous recommandons

Sixt s'engage aux côtés du constructeur chinois BYD avec une commande d'envergure

Sixt s'engage aux côtés du constructeur chinois BYD avec une commande d'envergure

Après avoir présenté, le 20 septembre dernier, son plan global de réduction de ses émissions de CO2, le loueur courte durée signe un accord d'envergure avec le constructeur chinois pour une première commande de plusieurs milliers de...

Peugeot présente son plan d'électrification pour 2023

Peugeot présente son plan d'électrification pour 2023

Rétrofit électrique : la start-up Phoenix Mobility devient TOLV

Rétrofit électrique : la start-up Phoenix Mobility devient TOLV

Le loueur Arval installe à Toulouse l'un de ses Premium Center

Le loueur Arval installe à Toulouse l'un de ses Premium Center

Plus d'articles