fox e-mobility ressuscite la Mia 100 % électrique

fox e-mobility ressuscite la Mia 100 % électrique

fox e-mobility ressuscite la Mia 100 % électrique

Ex-constructeur français de petits véhicules 100 % électriques, Mia vient d’être relancé par fox e-mobility, une entreprise germano-suisse qui d’ailleurs mis au point une version modernisée du véhicule éponyme.

L’avenir appartient plus que jamais aux véhicules électriques. En témoigne cette décision de l’Union européenne visant à bannir les motorisations thermiques des catalogues des constructeurs automobiles à l’horizon 2035. Hasard du calendrier, c’est également cette mi-juillet que fox e-mobility a décidé de communiquer sur la renaissance de Mia. Un nom qui évoque à la fois un (petit) constructeur automobile et un (petit) véhicule 100 % électrique.

Pour mémoire, fondée en 2010 en France, à Cerizay, sur le site d’Heuliez, le constructeur Mia a été placé en liquidation judiciaire en 2014. Entre-temps, plusieurs centaines d’exemplaires d’un petit véhicule électrique doté d’une batterie de 8 kWh à 12 kWh avaient été commercialisés en France comme à l’étranger, essentiellement en Europe.

Désormais dans le giron de fox e-mobility - une entreprise germano-suisse - la marque renaît avec la présentation de la Mia 2.0. Si le gabarit (3,19 mètres) est proche de l’ancienne génération - et l’implantation des deux passagers derrière un conducteur installé au centre conservée - le design est davantage au goût du jour tandis que l’ensemble groupe motopropulseur et batterie a évolué. Cette Mia 2.0 devrait être capable de parcourir jusqu’à 220 kilomètres entre deux charges. Elle pourrait être assemblée dans trois usines et commercialisée aux alentours de 16 000 euros à l’horizon 2023.

Nous vous recommandons

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Du 21 août au 11 septembre prochains, les navigateurs de La Solitaire du Figaro s'affronteront dans les eaux de l'Atlantique et de la Manche. Pour les opérations logistiques, le constructeur japonais répond présent avec une flotte d'une...

09/08/2022 | HybrideFlottes
Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Plus d'articles