France 2030 : l'automobile dans le coup

Frédéric MARTY
France 2030 : l'automobile dans le coup

Emmanuel Macron vise les deux millions de voitures électrifiées produites en France à horizon 2030.

© Elysée/Présidence de la République

Le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté ce jour les contours du plan d'investissement France 2030, qui fixe les priorités du pays pour la décennie à venir. L'automobile figure parmi les domaines d'avenir, avec comme objectif la production de 2 millions de véhicules électrifiés par an sur le territoire. 

L'automobile figurera bien parmi les priorités du plan d'investissement France 2030, présenté par le président de la République, Emmanuel Macron. Une feuille de route pour l'économie française qui comprend une production automobile basée sur les nouvelles énergies et un approvisionnement sécurisé sur plusieurs composants clés.

Deux millions de véhicules électrifiés

Ainsi, la création d'une filière européenne et française de semi-conducteurs est à l'ordre du jour, afin d'assurer l'indépendance industrielle des firmes françaises et européennes dans un contexte de concurrence internationale exacerbée. Cet élément soutiendra notamment la production automobile en France, qui devra assurer la fabrication de 2 millions de véhicules électrifiés par an. Pour le président de la République, l'automobile doit prendre le virage de l'électrique en assemblant sur le sol français les voitures dans lesquelles les Français rouleront. Sur les 30 milliards d'euros prévus pour ce plan d'investissements, près de 4 milliards d'euros seront consacrés à l'automobile et à l'aéronautique, qui doivent être « au cœur de l'avenir industriel français ». Cependant, l'État ne fera pas tout et le président de la République a insisté sur le rôle des constructeurs français dans l'atteinte de cet objectif. Pour accompagner cette transformation industrielle et technologique, le chef de l'État a également mis l'accent sur la formation. Ainsi, près de 2,5 milliards d'euros devraient être consacrés à la création de nouvelles filières de formation, en rapport avec les technologies de rupture naissantes dans de nombreux domaines de l'économie. Si ce plan reste pour le moment peu précis, son contenu devrait prendre forme d'ici à la fin de l'année.

Nous vous recommandons

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

FMMC : TotalEnergies promeut la mobilité électrique

En partenariat avec votre Fleet & Mobility Managers Club, TotalEnergies a organisé un atelier avec des gestionnaires de parc sur la station HPC de dernière génération de Limours-Janvry. L’occasion d’appréhender concrètement...

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Auto1 déploie une nouvelle fonctionnalité pour faciliter les ventes de VO à marchands

Plus d'articles