France Auto Reman appelle à un grand élan pour les pièces issues de l’économie circulaire

Fabio CROCCO
France Auto Reman appelle à un grand élan pour les pièces issues de l’économie circulaire

Lors de sa dernière assemblée générale, France Auto Reman a rappelé la place que doit prendre les pièces issue de l’économie circulaire. L’organisation appelle à repenser les modèles de production et d’usage pour mieux y intégrer la dimension environnementale.

C’est dans le cadre de l’ancienne usine Bridgestone de Béthune, devenue un centre de rechapage de pneumatiques, que France Auto Reman a fêté sa première année d’existence et a tenu son assemblée générale. Le collectif, qui défend les intérêts de ses membres producteurs de pièces issues de l’économie circulaire, une cinquantaine de sociétés à ce stade, a rappelé durant le rassemblement sa volonté de parler et collaborer avec l’ensemble des acteurs de la rechange automobile. « L’économie circulaire ne doit pas rester l’affaire de quelques-uns, remanufacturiers ou déconstructeurs, mais regrouper tous les acteurs du secteur, constructeurs, équipementiers, distributeurs, réparateurs, automobilistes, assureurs ou encore gestionnaires de flottes », rappelle Julien Dubois, président de France Auto Reman.

Vers un label qualité pour la pièce remanufacturée

La fédération a annoncé sa volonté de mettre en place dans les prochains mois un cadre exigeant de qualification des produits remanufacturés, qui prendra la forme d’un label, afin d’accompagner tous les acheteurs dans leurs choix, ceci afin de bien distinguer les vrais des faux produits reconditionnés.

France Auto Reman participe aux consultations lancées par les pouvoirs publics pour éclairer l’écriture des futures réglementations. Mais au-delà des exigences réglementaires, l’association souhaite démultiplier ses actions pédagogiques à destination des réparateurs mais aussi du grand public pour rappeler l’existence et les atouts de ces pièces alternatives, écologiques et économiques. Pour le collectif, la pièce écologique est avant tout une des solutions à apporter face au dérèglement climatique, le « défi du siècle ».

Il rappelle que ces solutions d’économie circulaire permettent en moyenne d’économiser 80 % de matière, de ressources naturelles et d’énergie tout en étant vendues 50 % du prix par rapport aux pièces neuves. Mais aussi que 90 % des pièces remanufacturées vendues en France sont produites en France ou en Europe.

Le conseil d'administration reconduit en intégralité

Reconduit à l’unanimité dans ses fonctions par l’assemblée générale, le conseil d’administration de l’association se compose de Luc Avisse (Depa International), Jean-Michel Guarneri (LRPI Remanufacturing, secrétaire général), Cyril Habecker (Da Silva), Sébastien Le Rendu (Faral Automotive), Jean-François Niort (DPAN), Evelyne Ory (Sadex), Jean-Baptiste Piéret (Black Star, trésorier) et Hubert Pothier (Faral Automotive).

Nous vous recommandons

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

Reparcar enrichit son catalogue de pièces reconditionnées

La marketplace s'associe à Auto Casse Thiébault, déconstructeur originaire de Sens, dans le but de développer le reconditionnement des pièces de réemploi.Avec son centre Auto Pièces Sens, Auto Casse Thiébault (ACT) est l'un des plus...

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

BorgWarner s'empare de Rhombus Energy Solutions

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Schaeffler affiche un chiffre d'affaires en hausse au premier semestre

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Le Moove Lab poursuit sa conquête de l'Europe avec EITUM

Plus d'articles