France et Allemagne

Yves GUITTAT

Par l’intermédiaire de notre cher président, Nicolas Sarkozy, et de la chancelière Angela Merkel, la France et l’Allemagne se sont mises d’accord sur les objectifs, l’échéancier et la méthodologie d’application des nouvelles normes en matière de CO2. Les deux chefs d’État ont confirmé l’échéancier européen, à savoir 120/130 g/km de CO2 en 2012, comme défini par la Commission. Ils sont même allés plus loin en proposant d’étudier le seuil des 95/110 grammes pour 2020, ce qui devrait laisser le temps aux constructeurs de réagir et de se préparer à ces nouvelles normes… même si ces derniers ne sont pas nécessairement d’accord.
En revanche, le couple franco-allemand a prêché pour un allègement des sanctions prévues pour les plus faibles dépassements des normes. Une sorte de compromis en fait, qui va tout à la fois dans le sens de la Commission et de la protection de l’industrie automobile des deux pays.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

Plus d'articles