France Logistique présente les principaux défis des 5 prochaines années

Victoire de Faultrier-Travers
France Logistique présente les principaux défis des 5 prochaines années

© France Logistique

Par la voix de sa présidente Anne-Marie Idrac, l'association France Logistique a dévoilé douze propositions à destination des candidats aux élections présidentielles. L'objectif est de démontrer que la filière du transport routier de marchandises et de la logistique embrasse l'ensemble des thèmes politiques, à savoir l'emploi, la transition écologique, l'économie et sa relance, etc.

En ce début d'année, France Logistique a dressé un état des lieux de la chaine logistique. Malgré deux années de crise(s), la filière du transport routier de marchandises et de la logistique a connu un bon dynamisme lié à son rôle "essentiel". Au total, la filière représente 10% du PIB, 1,8 million d'emplois et 600 000 camions. Entre 2019 et 2020, les effectifs du TRM ont même enregistré une hausse de 4% et ceux des prestataires logistiques de 1,6%. Par ailleurs, la présidente de l'association a présenté les défis des cinq prochaines années sous forme de douze propositions à l'intention des candidats à la présidentielle. Anne-Marie Idrac précise : « La France doit et peut mieux utiliser la logistique comme levier de performances économique et écologique. On ne pourra ni relocaliser l'industrie, ni moderniser nos commerces sans une filière transports de marchandises et logistique performante en France. C'est un levier essentiel pour la relance, la décarbonation et la souveraineté. »

Performance économiques, écologiques et sociales

Les douze propositions de France Logistique s'articulent autour de quatre axes. Le premier concerne la collaboration entre l'association et le gouvernement. L'objectif est d'installer une gouvernance politique forte en renforçant le co-pilotage et ses capacités de coordination interministérielle, avec la présidence du CILOG par le Premier ministre, le rôle des parlementaires via la création de groupes d'études "logistique" et son ancrage local et régional. Le deuxième point consiste à augmenter la contribution de la filière au service de la transition écologique de l'économie et en en dégageant des leviers de décarbonation (par exemple le mix énergétique). Ensuite, l'association propose de mieux utiliser les chaînes de transports et logistiques françaises pour développer l'économie. Ce troisième axe comprend notamment l'harmonisation européenne des règles sociales et fiscales du transport routier, la simplification des règles d'installation des entrepôts. Enfin, France Logistique souhaite améliorer l'attractivité de la filière et de ses emplois. Chaque année, 30 000 postes sont créés, mais ces métiers subissent une forte tension, une pénurie de main d'œuvre, ainsi qu'une pyramide des âges inquiétante. Anne-Marie Idrac soutient qu'une communication politique positive développerait cette attractivité.

Nous vous recommandons

Envolée des coûts logistiques chez Amazon

Envolée des coûts logistiques chez Amazon

Depuis 2009, les coûts logistiques ont plus que doublé chez Amazon. Ils représentent un tiers des revenus de la marketplace.Pour faire face à la flambée des prix des carburants, de l’énergie et de matériaux d’emballage, le géant...

18/08/2022 | Amazon
MAN Truck & Bus : 30 % de baisse des ventes de camions sur le premier semestre

MAN Truck & Bus : 30 % de baisse des ventes de camions sur le premier semestre

Daimler Truck affiche une croissance en hausse au 2ème trimestre

Daimler Truck affiche une croissance en hausse au 2ème trimestre

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Plus d'articles