Vidéo

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

François Oudot (Bump) : « Notre levée de fonds servira au déploiement de 25 000 bornes d’ici à 2030 »

Entretien vidéo avec François Oudot (Bump).

© Capture écran Teams

L’Automobile & L’Entreprise poursuit son format d’interviews vidéo avec François Oudot co-fondateur et P-DG de Bump. Un entretien à découvrir en replay.

Start-up spécialisée dans l’implantation et la gestion de bornes de recharge rapide « clé en main »  pour les professionnels et les retailers, Bump vient d’opérer une levée de fonds de 180 millions d'euros auprès de DIF Capital Partners. Une belle somme qui financera l'installation de 25 000 bornes de recharge dans l'Hexagone et en Europe au cours des huit prochaines années, comme nous le confirme le co-fondateur et P-DG de Bump, François Oudot. Mais ce n’est pas tout ! « Nos autres objectifs, c’est d’embaucher une centaine de personnes [et] de continuer à innover sur notre produit digital, selon trois axes : le premier c’est le produit digital pour les flottes afin de leur permettre de mieux maîtriser leur budget et de mieux comprendre leurs sessions de recharge ; le deuxième volet c’est donc la qualité de service ; et le troisième volet c’est l’expérience utilisateur pour les retaillers », détaille notre interlocuteur.

Partenaire de groupes de renom comme Bolt, Marcel et retenu par des clients comme Campanille, Top Chrono ou l’expert de l’autopartage Zity, Bump entend également étoffer son écosystème de collaborations. Ainsi, « nous allons faire plusieurs annonces de nouveaux partenariats d’ici à la fin de l’année, ça va être un enchaînement. Pour le moment on ne communique pas encore dessus mais il va y avoir beaucoup de choses qui vont sortir ! », promet François Oudot. Ce dernier se montre toutefois dubitatif face à la politique énergétique du gouvernement « qui a choisi de plafonner le prix du pétrole et le prix de l’électricité pour les particuliers mais n’a pas plafonné le prix de l’électricité pour les professionnels. […] Nous voyons donc des clients retarder leur projet d’électrification et continuer à acheter des véhicules thermiques [car] cette incohérence du gouvernement, c’est un vrai frein à l’adoption de la mobilité électrique. »

Nous vous recommandons

Lyreco accélère dans l'intermodalité et le mix-énergétique de sa flotte

Lyreco accélère dans l'intermodalité et le mix-énergétique de sa flotte

Pour assurer l'avenir de ses livraisons en centre-ville, le spécialiste des produits et solutions pour l'environnement de travail a fait le pari de l'intermodalité et du mix-énergétique. Résultat : des poids lourds et semi-remorques au...

06/10/2022 | LivraisonsMulti-modalité
Jean-Michel Amaré (Atawey) : « L’hydrogène assure une disponibilité de service intéressante »

Entretien

Jean-Michel Amaré (Atawey) : « L’hydrogène assure une disponibilité de service intéressante »

Corinne Frasson quitte EvBox et rejoint Mobilize

Nomination

Corinne Frasson quitte EvBox et rejoint Mobilize

PLF 2023 : bientôt un bonus réservé aux véhicules électriques produits en France ?

PLF 2023 : bientôt un bonus réservé aux véhicules électriques produits en France ?

Plus d'articles