Franklin Energy électrifie les parkings Q-Park

Franklin Energy électrifie les parkings Q-Park

Franklin Energy électrifie les parkings Q-Park

L’un des principaux opérateurs britanniques de bornes de recharge électrique s’est rapproché de l’exploitant de parkings Q-Park pour équiper en prises de courant plusieurs centaines de places de stationnement d’ici 2022.

Les exploitants de parcs de stationnement font évoluer leurs infrastructures afin de les rendre davantage compatibles au développement de l’électromobilité. Dernier exemple en date au Royaume-Uni, où le gestionnaire Q-Park vient de nouer un partenariat avec Franklin Energy pour déployer plusieurs centaines de points de charge dans ses parkings.

À l’origine du réseau de recharge LiFe pour véhicules électriques - particulièrement développé à Liverpool, Manchester, Sheffield, Nottingham, Birmingham, Belfast et Leeds - Franklin Energy vient de déployer les 60 premiers points de charge de Q-Park. D’ici 2022, quelque 200 points de charge (équipés de bornes EVBox 22 kW) seront à disposition des automobilistes garés dans les parkings gérés par cet opérateur.

« Q-Park a été le premier gestionnaire de parking à déployer un réseau national de bornes de recharge pour véhicules électriques au Royaume-Uni et a maintenant introduit des abonnements de recharge de VE offrant jusqu’à 30 % de réduction aux conducteurs de véhicules électriques. Nous avons développé d’excellentes relations avec Q-Park et nous sommes ravis de lancer la deuxième partie du programme qui, sans aucun doute, fera de Q-Park un pionnier dans le domaine de la mobilité électrique », s’enthousiasme Robert Byrne, managing director, Franklin Energy.

En France, quelques ouvrages gérés par Q-Park sont également équipés de bornes de recharge pour véhicules électriques. Un service supplémentaire - également mis en œuvre par ses concurrents comme Indigo - qui contribue à accroître le réseau national de points de charge pour VE.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Plus d'articles