Freedom of Mobility Forum : Stellantis organise son propre lobbying sur la mobilité et le changement climatique

Christophe CARIGNANO
Freedom of Mobility Forum : Stellantis organise son propre lobbying sur la mobilité et le changement climatique

Le premier rendez-vous du Freedom of Mobility Forum organisé par Stellantis aura lieu le 29 mars prochain.

© Stellantis

Après avoir quitté l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) l'an passé, Stellantis avait annoncé vouloir constituer un forum participatif pour aborder les problématiques de mobilité. Cette rencontre, baptisée Freedom Mobility Forum, qui s'apparente à un outil de lobbying, verra le jour officiellement le 29 mars 2023 à travers un événement digital et participatif.

Le 29 mars 2023, à l'occasion d'un évènement digital, Stellantis va lancer une conférence en ligne, le Freedom of Mobility Forumpour créer des échanges entre les scientifiques, les pouvoirs publics, les acteurs automobiles, etc. « Il faut peser sur la transition énergétique loin de tout dogmatisme, sur la base de faits incontestables pour alimenter nos réflexions et guider nos choix », avait déclaré récemment Carlos Tavares, CEO de Stellantis, en soulignant aussi que l’accessibilité du véhicule électrique doit être préservée.

Sept membres au sein du conseil consultatif

Le Freedom of Mobility Forum, initié par Stellantis et géré par Wavestone en tant que tierce partie neutre, vient d'annoncer les noms des sept membres de son conseil consultatif. Ce dernier, composé de sept membres experts représentant les secteurs de la mobilité, de l’énergie, et de la technologie, le monde universitaire, les sciences, la jeunesse et la société civile, sélectionnera le thème du débat de 2023, parmi les principaux enjeux de mobilité auxquels sont confrontés les citoyens aujourd’hui.

Un évènement digital le 29 mars 2023

Le premier débat public du Freedom of Mobility Forum aura lieu le 29 mars 2023 à 14 h 30 CET / 8 h 30 EST. Cet événement digital fera intervenir un cercle de débatteurs qui partageront une approche à 360° et factuelle, visant à préserver la liberté de mouvement des citoyens face aux enjeux du réchauffement climatique mondial.

« Au-delà des approches idéologiques, ce débat annuel s’appuiera sur une approche interdisciplinaire et basée sur des recherches intégrant toutes les dimensions importantes de la liberté de mouvement : sociales, économiques, physiques et environnementales », déclare Stellantis dans un communiqué.

Les conclusions de chaque forum seront publiées sur la plateforme en ligne, y compris les étapes concrètes que les parties prenantes pourront engager dans leurs domaines respectifs. Cette plateforme proposera également différentes informations et des contenus pertinents, qui seront diffusés entre chaque édition annuelle du forum.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles