Gaussin publie de bons résultats 2021 et garde un cap international

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Gaussin publie de bons résultats 2021 et garde un cap international

Entre notoriété et perspectives de développement avec Aramco, le Dakar aura été un pivot pour le groupe Gaussin qui devrait prochainement changer de dimension.

La forte médiatisation du camion Gaussin à hydrogène sur le Dakar ne doit pas faire oublier que le business du groupe se porte bien. Le chiffre d’affaires et les revenus de licence ont progressé de 30% en 2021 et la trésorerie disponible a augmenté de plus de 25%.

Le chiffre d’affaires et les revenus de licence 2021 de Gaussin ressortent en forte hausse (+30%, à 52,8 millions d’euros) par rapport à 2020 qui avait déjà vu un doublement des ventes par rapport à 2019. Dans le détail, notons que le produit des licences s’est élevé à 11,7 millions d’euros. Par ailleurs, toutes les composantes du chiffre d’affaires sont bien orientées : activité logistique, portuaire, aéroportuaire et entité Metalliance.

Gaussin a une trésorerie saine

Le groupe Gaussin dispose d’une trésorerie de 20,4 millions d’euros au 31 décembre 2021 (dont 7,7 millions d’euros pour Metalliance), contre 16,3 millions d’euros en 2020. Il convient de préciser que le solde de la licence vendue à Nexport sera versé sur les exercices 2022 et 2023 et que le solde du contrat de sponsoring Aramco pour le Dakar 2022 a été versé après l’installation du premier bivouac, c’est-à-dire en janvier 2022.

Autre indicateur clé pour les analystes, le carnet de commandes de Gaussin, toujours en intégrant Metalliance et hors redevances sur les ventes futures (royalties), s’élève à 77,1 millions d’euros (hors options) au 31 décembre 2021 contre 67,9 millions d’euros au 31 décembre 2020 (+13,6%).

La croissance passe par les énergies propres et l’international

« Le succès de la participation de Gaussin au rallye Dakar avec le H2 Racing Truck®, le camion à hydrogène le plus puissant du monde, a apporté au groupe une notoriété internationale qui devrait accélérer sa croissance. Les contacts noués au cours de la compétition vont notamment favoriser le déploiement de sa technologie de pointe dans les véhicules zéro-émission, qu’ils soient électriques ou à hydrogène et la vente de licences à l’international », pointe un porte-parole du groupe avant de préciser : « En 2022, la priorité sera donnée aux Etats-Unis, au Canada, au Moyen-Orient, à la Russie et à la Chine. Alors que le groupe a déjà vendu une douzaine de licences depuis le lancement de cette stratégie en 2019, l’objectif reste d’en signer 40 dans les 24 mois à venir ».

Rappelons que le principal fait saillant de l’exercice 2021 de Gaussin aura été l’annonce d’un partenariat avec le géant Aramco, contrat qui comporte surtout une option d’entrée au capital.

Nous vous recommandons

Envolée des coûts logistiques chez Amazon

Envolée des coûts logistiques chez Amazon

Depuis 2009, les coûts logistiques ont plus que doublé chez Amazon. Ils représentent un tiers des revenus de la marketplace.Pour faire face à la flambée des prix des carburants, de l’énergie et de matériaux d’emballage, le géant...

18/08/2022 | Amazon
MAN Truck & Bus : 30 % de baisse des ventes de camions sur le premier semestre

MAN Truck & Bus : 30 % de baisse des ventes de camions sur le premier semestre

Daimler Truck affiche une croissance en hausse au 2ème trimestre

Daimler Truck affiche une croissance en hausse au 2ème trimestre

Iveco étend le projet Plant the Future

Iveco étend le projet Plant the Future

Plus d'articles