Gilles Le Borgne intègre le groupe Renault

Clotilde Gaillard

Sujets relatifs :

, ,
Gilles Le Borgne intègre le groupe Renault

Gilles Le Borgne intègre le groupe Renault

Depuis le 6 janvier 2020, cet ancien salarié du groupe PSA est devenu le nouveau directeur de l’ingénierie de la marque au losange.

Sa supérieure Clotilde Delbos, directrice générale du groupe Renault par intérim depuis l’éviction de Thierry Bolloré en octobre, le reconnaît elle-même : « Sa grande expérience et son parcours, reconnus de toute l’industrie automobile, favoriseront le développement et l’optimisation des synergies opérationnelles au sein de Renault et de l’Alliance. »

Il faut dire que Gilles Le Borgne, 57 ans, a toutes les compétences requises pour exceller au poste de directeur de l’ingénierie auquel il vient d’être promu. Une fonction qu’il remplira désormais à la place de Gaspar Gascon Abellan, parti pour mener des projets personnels, en plus d’occuper un siège de membre du comité exécutif du groupe (CEG).

Du Lion au Losange

Diplômé de l’École nationale supérieure des céramiques industrielles, Gilles Le Borgne a roulé sa bosse pendant plus de trente ans au sein d’un groupe concurrent, PSA. Après huit années passées au département recherche et développement, il a supervisé les concepts de véhicules avant de se hisser au rang de directeur de la recherche et du développement en 2013. Il a ensuite exercé en tant que directeur qualité et ingénierie du groupe PSA jusqu’en mai 2019.

Parallèlement, Gilles Le Borgne s’est trouvé à la tête du Comité technique automobile (CTA) au sein de la Plateforme de la filière automobile (PFA). Autant de responsabilités qui lui valent d’être reconnu par ses pairs comme l’un des meilleurs experts français dans le domaine de l’ingénierie automobile.

Bref, « l’arrivée de Gilles Le Borgne […] va permettre d’accélérer la transformation de notre ingénierie et de consolider efficacement notre R&D dans un contexte d’enjeux technologiques forts et d’évolutions rapides des réglementations environnementales en Europe et dans le monde », assure Clotilde Delbos.

Nous vous recommandons

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Les mois se suivent et se ressemblent pour Toyota qui annonce qu’il va encore devoir revoir sa production de voitures à la baisse en juin. Avec 100 000 véhicules de moins pour un objectif replacé à 850 000 unités, pour cause de...

24/05/2022 | UsineCovid-19
Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Le réseau de bornes de charge Ionity continue son développement

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Essai - DS Automobiles DS 4 : premium à la française

Vidéo

Essai - DS Automobiles DS 4 : premium à la française

Plus d'articles