GNV : « Le marché des flottes d'entreprises pourrait se développer. »

GNV : « Le marché des flottes d'entreprises pourrait se développer. »

GNV : « Le marché des flottes d'entreprises pourrait se développer. »

Le nombre de véhicules roulant au gaz naturel est en constante augmentation. Si cette solution énergétique progresse surtout sur le segment des véhicules industriels, le marché des flottes d’entreprise pourrait rapidement se développer, selon l’AFGNV.

Alors que le Gouvernement vient de présenter le volet « Mobilité durable » de la loi d’orientation des mobilités (LOM), l’AFGNV (Association française du gaz naturel pour véhicules) fait le point sur le développement de ce marché. À mai 2018, 16 891 véhicules roulent au GNV en France (+ 10,15 % depuis mai 2017) et 106 points d’avitaillement en service sont recensés.

« La solution GNV/bioGNV se développe sur le segment des véhicules industriels et principalement dans le transport routier de marchandises sous l’impulsion des chargeurs (Carrefour, Casino, Auchan, Intermarché, Ikea…). Les investisseurs privés (comme Total, Avia, Primagaz, Engie, Air Liquide, Endesa, Gas Natural Fenosa…) ont des plans de déploiement ambitieux pour répondre à cette demande. Le rythme d’ouverture de stations d’avitaillement accessibles aux poids lourds s’accélère chaque année », précise l’AFGNV.

Le GNV à la conquête des flottes d’entreprise

Mais le déploiement de ces infrastructures bénéficiera également aux segments des autocars et des utilitaires légers, pour qui certains territoires comme la région Île-de-France ou la ville de Paris proposent des aides financières à l’acquisition de ce type de véhicule.

Sur le segment des véhicules particuliers, sous réserve d’une offre suffisante, le marché des flottes d’entreprises pourrait aussi bien se développer. « De nombreuses collectivités territoriales (villes, agglomérations) et syndicats d’énergies ont décidé de financer des stations d’avitaillement sur leur territoire pour compléter le maillage en cours », annonce l’AFGNV.

Et de conclure : « Le gel de la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques), à sa valeur 2017 jusqu’en 2021, contribuera également à doper le GNV/bioGNV sur l’ensemble de ces marchés aujourd’hui tournés exclusivement vers le diesel. »

PNG - 20.5 ko

Nous vous recommandons

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Etude

Pénurie de composants : IHS Markit révise encore ses prévisions de marché automobile à la baisse

Dans la foulée de la crise sanitaire, la pénurie de composants électroniques vient contrarier les flux de production automobile des constructeurs. Les experts de référence d’IHS Markit revoient encore leurs prévisions à la baisse...

25/10/2021 | FleetAftermarket
Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Marché Europe : l’hybride surpasse le diesel

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

Sécurité routière : moins de morts mais plus de blessés en septembre

TCO : l'électrique plus compétitif que le thermique sur plusieurs segments, selon LeasePlan

TCO : l'électrique plus compétitif que le thermique sur plusieurs segments, selon LeasePlan

Plus d'articles