Goupil choisit Speedy pour l'entretien de ses VUL électriques

Victoire de Faultrier-Travers

Sujets relatifs :

, ,
Goupil choisit Speedy pour l'entretien de ses VUL électriques

© Goupil

Le réseau Speedy confirme son ambition de devenir un acteur des mobilités de demain en nouant un partenariat avec le constructeur de véhicules utilitaires électriques Goupil. 

Speedy annonce la mise en œuvre d'une collaboration à partir de septembre prochain avec la filiale du groupe Polaris, Goupil. Avec cet accord, le constructeur de VUL électriques, compacts et dotés d'une charge utile importante, entend renforcer l'offre de maintenance de ses véhicules.

De son côté, Speedy interviendra sur le vitrage et bris de glaces pout l'intégralité de la gamme, ce qui représente actuellement 15 000 utilitaires en circulation. Le réseau aura également en charge les opérations de maintenance et de mécanique du nouveau Goupil G6 homologué pour rouler sur route ouverte, qui offre trois places assises et peut circuler jusqu'à 80 km/h pour une autonomie de 150 km. En outre, les équipes de Speedy seront formées par Goupil pour intervenir sur les trains roulants, les batteries ou encore la chaîne de traction (diagnostic et remplacement).

Nous vous recommandons

Forum Point S Group : participation et business record pour l’édition 2022

Forum Point S Group : participation et business record pour l’édition 2022

Après deux ans d’absence et des éditions « virtuelles » liées aux contraintes sanitaires, la cinquième édition du Forum Point S Group a enfin pu se tenir, les 23 et 24 juin, au Matmut Stadium de Lyon.Enthousiastes à l’idée de...

01/07/2022 | Point S
François Delion est nommé directeur après-vente monde du groupe Renault

Nomination

François Delion est nommé directeur après-vente monde du groupe Renault

Corteco rapproche son stock de pièces de suspension et de direction

Corteco rapproche son stock de pièces de suspension et de direction

Pour Castrol, les garagistes ne sont pas assez commerçants

Pour Castrol, les garagistes ne sont pas assez commerçants

Plus d'articles