GT solutions, un retour à la normale malgré un contexte menaçant

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
GT solutions, un retour à la normale malgré un contexte menaçant

Le groupe devrait clôturer l’année à 220 millions d’euros.

GT solutions, société de services et de transport, retrouve une activité normale sur cette fin d'année 2022 avec un chiffre d’affaires qui devrait progresser de près de 10 %. L’activité d’affrètement poursuit sa croissance depuis l’acquisition, en 2018, des sociétés Fret Industrie et DDS. L’inflation reste cependant une menace sur la rentabilité des prochains mois.

Avec un chiffre d'affaires en hausse de 10 % au cours du premier semestre 2022, GT solutions connaît un retour à la normale. Le groupe devrait clôturer l’année à 220 millions d’euros, à parts égales entre sa branche location dédiée (éventuellement avec chauffeur) et celle d’affrètement (GT Réseaux Spécialisés). Le secteur de l’automotive (livraison de pneumatiques et de pièces détachées) reste le premier marché de GT solutions (30 % du chiffre d'affaires), devant les matériaux (20 %), l’industrie (15 %), l’alimentaire (12 %), l’agroalimentaire (8 %), la santé et les grands travaux tous deux à 5 %.

Concentrant un effectif de 200 personnes sur 12 plateformes, GT Réseaux Spécialisés, va compléter son implantation nationale avec une nouvelle agence de 8 000 m² à Garonor, en région parisienne, où seront transférées les activités de Tremblay et de Beauvais.

Ce retour au dynamisme commercial ne peut faire cependant oublier les conditions d’exploitation qui demeurent difficiles : l’envolée des prix de l’énergie, du gasoil ou du GNV, les hausses du Smic, l’inflation qui pèse sur les salaires et les retards d’approvisionnement en véhicules neufs…

Pour assouplir les tensions sur le recrutement (une centaine de postes est à pourvoir régulièrement), GT solutions a renforcé ses équipes de recrutement et rend plus attractif l’actionnariat salarié (5 % du capital) qui concerne 33 % des salariés.

Le second défi à relever est celui de l’énergie avec les hausses des prix du gasoil et du gaz alors que GT solutions avait beaucoup investi dans le GNV, qui représente 120 véhicules au sein de sa flotte (sur 1 250). D’autres alternatives sont à l’étude comme l’électrique (avec quelques camions en commande : Renault ZE, Volvo FE Electric et même un Volta Zero) et un test sur l’hydrogène en Occitanie en 2025 (rétrofit).

Nous vous recommandons

20 ans d’Unimog dans l’usine de Wörth

20 ans d’Unimog dans l’usine de Wörth

Mercedes-Benz fête les 20 ans de construction de l’Unimog dans son usine de Wörth.Après avoir été assemblée pendant plus de 50 ans dans l'usine sœur de Gaggenau, la production de l’Unimog a été transférée à l'usine de Wörth...

01/12/2022 | Usine
Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

Shell s'empare du producteur de gaz naturel renouvelable Nature Energy

Napa lance les tambours de frein

Napa lance les tambours de frein

Volta Trucks séduit Heppner

Volta Trucks séduit Heppner

Plus d'articles