Gulplug lève 1 million d'euros pour l'industrialisation de sa solution de recharge automatisée

Gulplug lève 1 million d'euros pour l'industrialisation de sa solution de recharge automatisée

Gulplug lève 1 million d'euros pour l'industrialisation de sa solution de recharge automatisée

Cette opération s’inscrit dans la feuille de route de la start-up grenobloise qui vise, d’ici à un an, la pré-industrialisation de la Selfplug, sa solution de branchement automatique pour véhicules électriques.

Gulplug annonce une nouvelle levée de fonds d’un million d’euros dans le cadre d’un financement intermédiaire avant une levée plus conséquente prévue pour mi-2022. Ce tour de table comprend 560 000 euros de capital, levés sur la plateforme d’investissement participatif Wiseed et auprès d’Henri Trintignac, nommé CEO de l’entreprise début 2021, et 440 000 euros de dettes auprès des partenaires financiers historiques de la société (la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes, BNP Paribas, le CIC, et Bpifrance).

« Les fonds levés vont nous permettre, au cours des douze prochains mois, de lancer un premier projet avec un constructeur automobile et de conclure des accords de licence et de fourniture avec plusieurs industriels de la filière automobile », précise Henri Trintignac, CEO de Gulplug. « L’intégration réussie de la Seflplug à bord de la navette autonome de Navya et d’une flotte de Renault Zoe d’Enedis démontre la pertinence de notre solution de branchement automatique. Comme prévu dans notre plan stratégique, la prochaine étape majeure consistera à passer au stade industriel », commente Xavier Pain, co-fondateur et directeur technique de la jeune pousse.

Gulplug prévoit de se concentrer sur la fourniture du cœur de la prise magnétique PAM ! et sur l’unité au sol (Ground Unit), communs à tous les constructeurs. Pour la partie embarquée dans le véhicule, spécifique à chaque constructeur automobile, voire à chaque plateforme de chaque constructeur, des licences seront concédées à plusieurs fournisseurs de l’industrie automobile.

Nous vous recommandons

Voiture de l’Année 2023 : Peugeot et Renault restent en lice

Voiture de l’Année 2023 : Peugeot et Renault restent en lice

Les organisateurs du Prix de la Voiture de l’Année (Car of the year) ont dévoilé la liste des sept finalistes 2023. Peugeot, avec la 408, et Renault, avec le SUV Austral, peuvent toujours prétendre à la distinction suprême.Les...

Coyote s'associe au télématicien Ubiwan à travers une prise de participation majoritaire

Coyote s'associe au télématicien Ubiwan à travers une prise de participation majoritaire

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Abonnement automobile : Citroën devient la première marque de Stellantis à se lancer

Stellantis envisage de produire en Inde des véhicules électriques abordables

Stellantis envisage de produire en Inde des véhicules électriques abordables

Plus d'articles