Nomination

Herbert Diess, de Volkswagen à Infineon

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Herbert Diess, de Volkswagen à Infineon

Après son éviction de Volkswagen, Herbert Diess va prendre la présidence d'Infineon.

Après son départ précipité du groupe Volkswagen, Herbert Diess doit devenir président du conseil de surveillance du fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon. Sa nomination sera soumise au vote de l’assemblée générale en février 2023.

Après de longs mois de luttes intestines au sein du groupe Volkswagen, Herbert Diess avait été poussé vers la sortie, Oliver Blume lui succédant dans une ambiance crispée, sur fond de crise de la business unit de logiciels Cariad notamment.

Herbert Diess devrait devenir président du conseil de surveillance du fabricant allemand de semi-conducteurs Infineon, les dirigeants du groupe l’ayant annoncé par voie de communiqué de presse officiel. S’il est élu lors de l’assemblée générale annuelle qui se tient en février 2023, Herbert Diess succédera à Wolfgang Eder. Herbert Diess est présenté comme « le candidat idéal » en raison de son « excellente connaissance de l'entreprise et du paysage de l'industrie ».

Infineon évolue sur des segments de marché porteurs

En novembre 2022, Infineon, qui emploie quelque 50 000 salariés, a annoncé un projet d'investissement de cinq milliards d'euros pour construire une nouvelle usine dans l'est de l’Allemagne au moment où l'Europe cherche à renforcer sa souveraineté dans cette industrie stratégique.

Infineon est le leader européen du secteur, devant le groupe STMicroelectronics et évolue sur plusieurs segments de marché très porteurs (automobile, data center, énergies renouvelables, IoT…).

Nous vous recommandons

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Décidemment, pas si facile de disrupter le secteur automobile… Nouvel entrant dans la ronde des constructeurs automobiles électriques, Rivian est contraint d’effectuer un premier plan social.Tout nouveau tout beau, mais le chemin est...

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Volvo et Polestar : « Nous c’est nous et eux c’est eux » dixit Yves Pasquier-Desvignes

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

Honda lance une stratégie complète autour de l’hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Plus d'articles