Hertz et Uber : un partenariat stratégique étendu à l'Europe

Hertz et Uber : un partenariat stratégique étendu à l'Europe

Le loueur prévoit de mettre jusqu’à 25 000 véhicules électriques de location à la disposition des chauffeurs Uber dans les capitales européennes d’ici à 2025.

Le spécialiste de la location et la plateforme de VTC étendent leur partenariat. Initié aux États-Unis, ce dernier a pour objectif de permettre aux chauffeurs de disposer de véhicules électriques, notamment Tesla et Polestar, dans les principales villes européennes en commençant par Londres, puis Paris.

Hertz et Uber annoncent une extension européenne de leur partenariat, après le succès rencontré en Amérique du Nord. Dans ce cadre, le loueur prévoit de mettre jusqu’à 25 000 véhicules électriques de location à la disposition des chauffeurs Uber dans les capitales européennes d’ici à 2025. « Une vaste gamme de modèles adaptés sera proposée, notamment des modèles de Tesla et Polestar », précise les deux partenaires.

Cet accord s'inscrit désormais comme un élément clé dans la stratégie de Hertz qui tend à constituer l’une des plus grandes flottes électriques de location au monde. De son côté, Uber s'est donné également l’ambition de devenir une plateforme zéro émission en Europe à l’horizon 2030.

En Amérique du Nord, où le partenariat a été initié, près de 50 000 chauffeurs ont déjà pu bénéficier de ce programme avec la location de modèles de la marque Tesla. Depuis, ce sont 24 millions de courses 100 % électriques pour une distance totale supérieure à 400 millions de kilomètres qui ont été comptabilisées par la plateforme.


« En tant que première plateforme de mobilité au monde, nous sommes conscients que notre impact va au-delà de notre technologie. L’extension européenne de notre partenariat avec Hertz va donner un sérieux coup d’accélérateur à notre transition vers le zéro émission, en aidant nos chauffeurs à réduire leurs coûts et en contribuant à rendre les transports urbains plus propres », explique Dara Khosrowshahi, CEO d’Uber. Et Stephen Scherr, CEO de Hertz, d'ajouter : « En mettant des véhicules électriques à la disposition des chauffeurs, nous allons non seulement contribuer à la réduction des émissions polluantes dans les agglomérations européennes mais aussi étendre les possibilités pour la population de bénéficier de l’électrification. Alors que Hertz investit dans la création d’une des plus vastes flottes électriques au monde, notre partenariat avec Uber nous permettra de conserver notre statut de leader sur le marché de la mobilité en pleine mutation en Europe. »

Nous vous recommandons

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Le nouveau constructeur automobile Rivian taille déjà dans ses effectifs

Décidemment, pas si facile de disrupter le secteur automobile… Nouvel entrant dans la ronde des constructeurs automobiles électriques, Rivian est contraint d’effectuer un premier plan social.Tout nouveau tout beau, mais le chemin est...

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

Stellantis et Engie s’allient pour une offre combinée d’utilitaires légers et station hydrogène

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

L'aventure continue pour le constructeur français de navettes autonomes Navya

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Vu sur les réseaux sociaux

Le premier smart corner de France ouvre ses portes à Amiens

Plus d'articles