Hertz : un rebond financier en 2021 malgré de lourds coûts de restructuration

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Hertz : un rebond financier en 2021 malgré de lourds coûts de restructuration

Encore déséquilibré par ses difficultés financières récentes, Hertz a néanmoins bouclé un exercice 2021 encourageant.

Le loueur américain Hertz publie des résultats financiers encourageants au titre de l’année 2021, avec un chiffre d’affaires de 7,3 milliards de dollars, même si les efforts de restructuration pèsent. Mark Fields est resté évasif sur les livraisons liées au contrat passé avec Tesla.

A l’issue d’un quatrième trimestre 2021 de bonne facture (1,9 milliard de dollars de chiffre d’affaires), Hertz affiche des résultats financiers plutôt positifs par rapport aux différents montages qui ont animé son exercice clos. Le chiffre d’affaires 2021 du groupe s’établit à 7,3 milliards de dollars, avec un Ebitda record de 2,1 milliards de dollars. Néanmoins, les coûts de restructuration pèsent sur les résultats, à l’image de cette perte nette de 260 millions de dollars sur le dernier trimestre et Mark Fields, président directeur général du groupe par intérim, reconnaît que « 2021 a été une année de transformation au niveau de la flotte comme de la structure du capital ».

Une flotte de véhicules plus réduite

Hertz s’appuie sur une flotte de 433290 véhicules à fin 2021, contre 540340 à fin 2020, et son taux d’utilisation a logiquement progressé, 76% (contre 54%), tandis que le RPU (revenu mensuel moyen par véhicule) est passé de 724 dollars en 2020 à 1389 dollars en 2021.

L’essentiel de la flotte est exploitée sur le continent américain (355647 véhicules pour un taux d’utilisation de 77% et un RPU de 1456 dollars). Les activités de RAC International concernent 77643 véhicules, pour un taux d’utilisation de 72% et un RPU de 1084 dollars.

Mark Fields a souligné que le groupe Hertz n’augmenterait les capacités de sa flotte qu’en fonction de l’augmentation des déplacements, professionnels ou de loisirs.

L'accord avec Tesla reste opaque

En outre, Mark Fields est resté évasif sur le déploiement du contrat avec Tesla, portant sur une commande de 100000 véhicules. Il a affirmé que les premières voitures, notamment des Tesla 3, avaient été livrées et que l’offre était déjà disponible dans 30 villes américaines, avec un taux de satisfaction des clients élevé. Mais il n’a pas donné de chiffres plus précis ou de jalons de livraisons à venir.

A lire aussi : Le loueur Hertz entre au capital d'UFO Drive

Nous vous recommandons

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Suzuki engage une flotte hybride auprès de La Solitaire du Figaro

Du 21 août au 11 septembre prochains, les navigateurs de La Solitaire du Figaro s'affronteront dans les eaux de l'Atlantique et de la Manche. Pour les opérations logistiques, le constructeur japonais répond présent avec une flotte d'une...

09/08/2022 | HybrideFlottes
Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Événement

Paris Automotive Week : Le constructeur chinois BYD confirme sa participation au Mondial de Paris

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Dieselgate : Stellantis (Fiat Chrysler Automobiles) condamné à 300 millions de dollars d'amende aux États-Unis

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Vu sur les réseaux sociaux

Renault Group a quitté son siège de Boulogne-Billancourt

Plus d'articles