Hydrogène : Symbio accélère pour nourrir les ambitions de Stellantis

Hydrogène : Symbio accélère pour nourrir les ambitions de Stellantis

La gigafactory SymphonHy sera capable de produire 50 000 systèmes hydrogène par an.

© Symbio

La coentreprise entre Faurecia et Michelin passe à la vitesse supérieure et confirme l'avancée de sa gigafactory dans la Vallée de la Chimie, au sud de Lyon. Objectif : alimenter la croissance de ses principaux clients, en particulier Stellantis qui ambitionne de livrer 10 000 véhicules hydrogène d'ici à 2024.

Notifié par le gouvernement français à la Commission européenne dans le cadre du PIIEC H2 Technologie, le projet Hymotive de Symbio prend désormais une autre dimension. Le site industriel pilote installé actuellement à Vénissieux sera, à partir du second semestre 2023, remplacé par la gigafactory SymphonHy, en cours de construction à Saint-Fons au sud de la région lyonnaise. Cette nouvelle usine de 40 000 m², neutre en carbone, intégrera l'ensemble des unités de production ainsi que le siège social de l'entreprise et le centre de R&D. Elle sera capable de produire 50 000 systèmes hydrogène par an afin d'alimenter la croissance des constructeurs, à l'instar de Stellantis partenaire de Symbio.

Un partenariat établi depuis trois ans maintenant et qui a mené à la commercialisation cette année des premiers utilitaires légers à hydrogène du groupe automobile. À fin 2022, ce sont ainsi 300 Peugeot e-Expert, Citröen ë-Jumpy et Opel Vivaro-e équipés d'une pile à combustible qui seront livrés entre la France et l'Allemagne. Stellantis a également annoncé son ambition de consolider sa position de « front-runner » de la mobilité hydrogène avec l’objectif de produire jusqu’à 10 000 véhicules hydrogène d’ici à 2024, conformément à son plan stratégique Dare Forward 2030.

« Il est nécessaire d'amener sur le marché une solution d'usage zéro émission compétitive et de qualité. L'hydrogène sera nécessaire pour certains cas d'usage, pour des professionnels mais aussi pour tous ceux qui font plus de 20 000 kilomètres par an. Cette technologie est en cours de déploiement industriel et Symbio est engagé avec la capacité de fournir différentes tailles de piles à combustible, de la plus petite (40 kW) actuellement utilisée dans les utilitaires Stellantis à la plus importante (300 kW) pour équiper des 44 tonnes », commente Philippe Rosier, CEO de Symbio.

La gamme H2Motive couvre l'ensemble des besoins du marché grâce aux StackPacks dont les puissances vont de 40 à 300kW. © Symbio

De plus, le spécialiste accompagne d’autres acteurs de la mobilité propre hydrogène comme Safra, dans le cadre d’un partenariat stratégique pour le déploiement de bus hydrogène. D'autres projets sont en cours à l'instar d'un prototype de camion hydrogène développé en Californie avec des acteurs locaux ou encore le déploiement à plus grande échelle de la technologie sur des véhicules particuliers, de type SUV.

Créée en 2018 avec 50 collaborateurs, Symbio en compte aujourd'hui 500. L'entreprise prévoit déjà l'ouverture d'un second site d'ici à 2028 lui permettant de doubler sa production de pile à combustible, à 100 000 unités annuelles.

Nous vous recommandons

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Comment le rétrofit participe à l’électrification des parcs

Légalement autorisée depuis mars 2020, la pratique du rétrofit - c'est-à-dire la transformation d'un véhicule thermique en véhicule électrique - commence à séduire entreprises comme collectivités. Retours d'expérience avec...

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

Stationnement : Indigo accélère son déploiement de parkings vélos sécurisés

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

DBT en forte croissance grâce à ses bornes de recharge électrique

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

VelyVelo imagine un véhicule hybride, entre vélo et scooter, pour la livraison du dernier kilomètre

Plus d'articles