HysetCo produit et distribue son hydrogène aux portes de Paris

HysetCo produit et distribue son hydrogène aux portes de Paris

La nouvelle station hydrogène HysetCo de la porte de Saint-Cloud sera capable de produire et distribuer une tonne d'hydrogène par jour.

© Auto Infos

HysetCo s’apprête à lancer une station de production et de distribution d’hydrogène à Paris, porte de Saint-Cloud. Une installation capable de produire une tonne d’hydrogène par jour.

HysetCo s’apprête à ouvrir sa quatrième station hydrogène porte de Saint-Cloud, à Paris. Cette jeune société, détenue à parts égales par Air Liquide, Kouros, Step, Total Energies et Toyota, souhaite s’imposer sur le marché prometteur de la mobilité hydrogène. HysetCo développe une offre de production et distribution d’hydrogène, tout en assurant la gestion de flotte de véhicules à pile à combustible. Actuellement, la firme gérerait 200 voitures, constituées essentiellement de taxis Toyota Mirai. Elle possède trois stations à Roissy, Orly et porte de la Chapelle, au nord de Paris. Le site de la porte de Saint-Cloud possède une unité de production d’hydrogène, d’une capacité d’une tonne par jour, ce qui en fait l’une des stations les plus importantes d’Europe. En effet, cette station distribuera le gaz produit sur place à une clientèle constituée essentiellement de professionnels, dont une majorité de taxis. « Nous avons de plus en plus de clients et nous avons distribué 6 tonnes d’hydrogène au mois d’avril », souligne Loïc Voisin, président d’HysetCo.

60 à 75 euros pour un plein d’hydrogène

HysetCo profitait du salon HyVolution, qui se déroule les 11 et 12 mai au Paris Event Center, pour présenter sa nouvelle station. Une étape importante pour la jeune entreprise, qui souhaite détenir une douzaine de stations en région parisienne d’ici à 2024. L’établissement suivant devrait s’élever aux portes de l’aéroport du Bourget en milieu d’année prochaine. La station de la porte de Saint-Cloud représenterait un investissement total de 12 à 15 millions d’euros et a bénéficié du soutien de plusieurs organismes publics régionaux, nationaux et européens. Tournée vers les véhicules légers, cette station devrait accueillir dans un second temps les véhicules lourds. Elle proposera six pistolets à des pressions de 350 et 700 bars, pour les véhicules particuliers et utilitaires. Avec des réservoirs de quelques kilos d’hydrogène, les voitures à pile à combustible mettront donc 3 à 5 minutes pour faire un plein qui leur coûtera 60 à 75 euros selon la contenance de leur réservoir. De quoi effectuer 400 à 500 km sur les modèles actuels. Des valeurs qui devraient évoluer avec le développement des technologies de pile à combustible et de production à plus grande échelle d’hydrogène.

Nous vous recommandons

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Polestar taille dans ses prévisions de ventes à cause du Covid en Chine

Détenue par Geely et Volvo, la marque de voiture électriques premium Polestar subit les derniers confinements en Chine et revoit la baisse ses prévisions, reportant ou perdant 50000 livraisons.L’impact des confinements en Chine, qui...

20/05/2022 | VolvoGeely
Volkswagen fournira à Mahindra des éléments de sa plateforme électrique MEB

Volkswagen fournira à Mahindra des éléments de sa plateforme électrique MEB

Suzuki enregistre une progression de 12,3 % de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2021 à mars 2022

Suzuki enregistre une progression de 12,3 % de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2021 à mars 2022

VinFast s’associe à FCA Bank pour ses offres de financement en Europe

VinFast s’associe à FCA Bank pour ses offres de financement en Europe

Plus d'articles