Hyundai et Rimac : la fin de la love story

Hyundai et Rimac : la fin de la love story

© Hyundai

Alors que le constructeur automobile croate Rimac s’est récemment rapproché du groupe Volkswagen, la marque coréenne Hyundai a décidé de mettre fin à leur coopération. Leur partenariat devait pourtant donner naissance à une sportive électrique…

L’idylle aura été de courte durée. Hyundai et Rimac s’étaient en effet associés en mai 2019, le premier ayant investi 80 millions d’euros (soit 12% du capital du constructeur croate fondé en 2009 et spécialisé dans le véhicule électrique) dans le second. Objectif de cette prise de participation : imaginer une sportive électrique estampillée Hyundai et qui embarquerait les technologies développées par Rimac. Le concept Vision FK hydrogène, présenté lors de l’IAA de Munich en septembre dernier, en posait d’ailleurs les premières bases.

Avec cette rupture, quid des projets lancés ?

Le projet s’avérant déjà bien avancé, il devrait néanmoins voir le jour au sein de la gamme N à l’horizon 2023 puisque la partie technique serait d’ores et déjà finalisée. Hyundai continuerait donc à développer le modèle par ses propres moyens, d’autant que la marque de Séoul n'en manque pas. Pour preuve : avec le Hyundai Ioniq 5 et le Kia EV6, partageant tous deux la même plateforme, Hyundai a su démontrer son expérience en matière de VE, les deux modèles ayant reçu de belles distinctions dont celle de voiture mondiale de l’année. De même, sur le créneau de véhicules à piles à combustibles, le constructeur Hyundai n’est pas en reste non plus avec son Nexo qui bat des records d’autonomie… et de ventes !

De son côté, Rimac poursuit sa percée dans le domaine des hypercars électriques, suscitant l’attrait d’autres marques, à l’image de Porsche. En novembre 2021, l’entité croate est ainsi devenue, avec le constructeur de Stuttgart, copropriétaire de Bugatti. Une proximité avec le groupe Volkswagen, auquel appartient la marque automobile de luxe, qui a semble-t-il eu raison de l’alliance Hyundai/Rimac – bien que le constructeur coréen n’ait pas annoncé vouloir céder ses parts au capital. Parmi les trois partenariats noués par Hyundai avec l’américain Canoo, Rimac et Arrival ces deux dernières années, seul celui scellé avec l’entreprise britannique demeure donc encore d’actualité.

Nous vous recommandons

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir 2,3 milliards d'euros dans une usine de batteries aux États-Unis

Stellantis et Samsung SDI vont investir plus de 2,3 milliards d'euros dans une coentreprise pour la construction d'une usine de production de batteries pour véhicules électriques à Kokomo dans l’Indiana,aux États-Unis. Cette annonce...

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Florian Huettl est le nouveau CEO d’Opel

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Toyota de nouveau contraint à tailler dans sa production automobile mondiale

Essai - Audi A8 : grand huit !

Essai - Audi A8 : grand huit !

Plus d'articles