Hyundai : l'autonomie du Kona Electric revue à la baisse

Sujets relatifs :

Hyundai : l'autonomie du Kona Electric revue à la baisse

Hyundai : l'autonomie du Kona Electric revue à la baisse

Le constructeur coréen a revu la baisse l’autonomie en cycle WLTP de son SUV 100% électrique. En cause : des irrégularités dans les tests de l’organisme indépendant d’homologation.

Le Kona Electric, SUV branché, emmène ses passagers moins loin que prévu. Avec sa batterie de 39 kWh, le champ d’action du Kona Electric passe de 312 km à 289 km. Pour la version 64 kWh, il descend à 449 km d’autonomie, contre 470 km annoncés auparavant.

Ces chiffres sont très proches des valeurs corrigées et diffusées par Kia pour son e-Niro, actuellement présenté à la presse européenne. Rien de surprenant puisque les deux marques font partie du même groupe et bénéficient des mêmes technologies. Aussi, le crossover de Kia affiche une autonomie de 288 km en version 39 kWh et 454 km en version 64 kWh.

Malgré cette légère baisse, les deux modèles restent parmi les véhicules électriques généralistes affichant la plus grande autonomie.

Nous vous recommandons

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

Foxconn s’invite sur le marché du véhicule électrique

Variation sur le thème de l’Apple Car, Foxconn vient de présenter trois prototypes de véhicules électriques (une berline, un SUV et un bus), qui arriveront sur le marché via différentes marques en 2023.Le géant de la tech veut se...

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

ALD s’offre Fleetpool, leader allemand de l’abonnement automobile

ALD s’offre Fleetpool, leader allemand de l’abonnement automobile

Plus d'articles