Hyundai réaffirme haut et fort son attachement au système de distribution sélective

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Hyundai réaffirme haut et fort son attachement au système de distribution sélective

Hyundai veut rester fidèle au modèle de distribution sélective, jugeant qu'il donne de bons résultats.

Alors que les modèles de contrat d’agent séduisent de nombreux constructeurs automobiles, José Muñoz, vice-président et directeur des opérations mondiales de Hyundai Motor Company, a réaffirmé son attachement à la distribution sélective à l’occasion d’un passage en Espagne. À ses yeux, ce modèle établi a donné de bons résultats et ne doit pas être remis en cause.

Comme le rapportent nos confrères de La Tribuna de Automocion, lors d’une intervention lors du Mow Forum Andalucia, José Muñoz, vice-président et directeur des opérations mondiales de Hyundai Motor Company, par ailleurs aussi en charge des marques Hyundai et Genesis en Amérique du Nord, a rappelé l’attachement de son groupe au modèle de distribution classique, écartant la tentation d’opter pour un contrat d’agent. À ses yeux, les résultats du modèle actuel sont bons, en termes d’image comme de satisfaction du client final. Il n’y a donc pas lieu d’en changer.

La chimère du « tout digital »

José Muñoz a souligné que la clé du succès se situe dans la flexibilité, afin que le client ait le choix, notamment entre les échanges en ligne ou en présentiel. Et de rappeler que même durant le Covid, 50 % des clients américains préféraient venir en concession.

Il ajoute que le système permet aussi de bonnes relations entre la direction des marques et les concessionnaires.

Hyundai table sur une croissance solide

José Muñoz estime encore que les difficultés rencontrées par les constructeurs, notamment avec la pénurie de composants électroniques qui contrarie les flux de production, devraient pouvoir rentrer dans l’ordre en 2024. Il reste toutefois confiant pour son groupe en 2023, tablant sur une croissance globale de 4 à 5 %. Y compris en Europe, malgré un marché difficile, où le groupe continue de voir progresser sa part de marché (4,6 % en octobre 2022). Sur le marché européen, le déploiement de la marque premium Genesis est à l’agenda, même s’il sera progressif et que tous les marchés ne seront pas encore concernés en 2023.

Nous vous recommandons

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Honda se réorganise pour placer l’électrification au cœur de son réacteur

Le groupe Honda annonce une importante réorganisation qui vise à faire du développement du véhicule électrique le centre de son business. Il simplifie aussi ses grandes régions mondiales et la France est concernée.Le groupe Honda...

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

Le constructeur de navettes autonomes Navya au bord du gouffre

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Nomination

François Liquier est le nouveau responsable développement réseau de Mazda France

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Plus d'articles