IAA 2019 : Hyundai dégaine sa nouvelle i10

Clotilde Gaillard
IAA 2019 : Hyundai dégaine sa nouvelle i10

IAA 2019 : Hyundai dégaine sa nouvelle i10

À quelques jours d’une présentation officielle au Salon de Francfort, la marque sud-coréenne introduit d’ores et déjà la nouvelle génération de sa i10. Une citadine d’entrée de gamme qui entend redynamiser le segment, en berne.

Capitaliser sur le marché des minicitadines, en net recul, est devenu un pari risqué ces derniers temps. Au point que de nombreux constructeurs, à l’image de Ford ou d’Opel, ont préféré déserter ce secteur trop peu porteur pour l’électrique. Mais pas Hyundai ! Le sud-coréen persévère et vient même de lancer la troisième génération de l’i10. Un modèle considéré par Andreas-Christoph Hofmann (vice-président marketing et produit chez Hyundai Motor Europe) comme la « dernière illustration de notre stratégie de démocratisation des nouvelles technologies ».

Il faut dire que la benjamine de la famille « i » regorge d’un concentré d’outils modernes, et notamment d’une gamme complète d’équipements de sécurité comprenant l’alerte anti-collision avec détection des piétons, l’alerte freinage d’urgence autonome (FCA), les feux de route intelligents (HBA), l’aide au maintien dans la voie ou encore le système de détection de fatigue du conducteur (DAW). L’habitacle, spacieux et redessiné, promet également un confort de route porté par un moteur thermique trois cylindres 1.0 l de 67 chevaux ou quatre cylindres 1.2 l de 84 chevaux, auquel se conjuguent – en bonus non négligeable – la caméra de recul et la recharge des téléphones par induction.

Une carrure qui en impose

Côté design, l’ensemble redynamisé dessine une silhouette assez trapue, notamment à cause de ses prises au vent basses et de son capot aux veinures saillantes. Touche délicate dans cette allure plutôt massive : sa large calandre en cascade, intégrant des feux de jour à LED ronds, attributs signature de sa catégorie, ainsi qu’une structure alvéolée. Pour autant, la nouvelle i10 reste un petit gabarit avec 3,67 m de longueur. Et si elle gagne 2 centimètres en largeur, elle les perd en hauteur. Quant au coffre, son volume de 252 litres demeure inchangé, bien que son chargement s’avère plus facile grâce à un seuil abaissé de 3 centimètres. Un bon point à noter !

Autre particularité qui séduira les adeptes du bichrome : l’i10 de nouvelle génération sera proposée dans dix-huit combinaisons de coloris. Sa commercialisation, elle, ne devrait cependant pas se faire avant 2020. En attendant, vous pourrez toujours l’admirer sur le stand de Hyundai au Salon de Francfort, du 12 au 22 septembre 2019.

Nous vous recommandons

Renault ouvre les commandes du nouveau Kangoo E-Tech electric

Renault ouvre les commandes du nouveau Kangoo E-Tech electric

Révélé au Mondial de l’auto, le nouveau Kangoo E-Tech electric débarque en concession. Renault propose quatre versions de son combispace zéro émission et annonce des livraisons au premier trimestre 2023.Best-seller en entreprises...

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Enquête

Des véhicules utilitaires en pleine (r)évolution

Skoda Enyaq Coupé iV : à ciel ouvert

Vidéo

Skoda Enyaq Coupé iV : à ciel ouvert

La mobilité légère à hydrogène de Pragma Mobility disponible en LLD pour les pros

La mobilité légère à hydrogène de Pragma Mobility disponible en LLD pour les pros

Plus d'articles