IAA Mobility 2021~: Sixt et Mobileye (Intel) vont proposer un service de taxis autonomes

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
IAA Mobility 2021~: Sixt et Mobileye (Intel) vont proposer un service de taxis autonomes

IAA Mobility 2021~: Sixt et Mobileye (Intel) vont proposer un service de taxis autonomes

À l’occasion du salon automobile de Munich, Sixt et Mobileye ont annoncé qu’ils allaient lancer un service de robotaxis dès 2022. Les taxis autonomes seront disponibles sur les applications de Moovit et de Sixt.

Sixt et Mobileye, filiale du géant Intel Corporation, vont donc proposer un service de robotaxis dans la ville de Munich dès 2022, une offre rendue possible par les récentes évolutions de la législation allemande sur la conduite autonome, même si une phase de test sera préalablement respectée. À terme, le service est d’ailleurs appelé à se développer dans d’autres villes allemandes et dans d’autres pays européens dans les prochaines années.

Le service sera proposé via les applications Moovit (rachetée en 2020 par Intel et caractérisée par des algorithmes avancés) et Sixt, la plateforme One du loueur allant intégrer cette offre de courses autonomes dans son portefeuille de locations, d’auto-partage et d’abonnements.

Mobileye a dévoilé le véhicule autonome qui sera exploité, un SUV de couleur orange badgé Moovit et Sixt. « Cette collaboration stratégique est un nouveau pas en avant pour notre plateforme intégrée One et souligne notre volonté d’être aux avant-postes pour proposer des offres de mobilité innovantes, digitales et premium », souligne Alexander Sixt, co-président de Sixt SE, qui rappelle que grâce à sa politique de partenariats, avec 1 500 entreprises, Sixt propose 200 000 véhicules à ses clients dans le monde et bientôt, donc, des robotaxis.

Pat Gelsinger, président d’Intel, et Amnon Shashua, président de Mobileye, se réjouissent de cette grande avancée en Allemagne et annoncent que des projets sont en pourparlers ailleurs en Europe, notamment en France, aux Émirats arabes unis, au Japon et aux États-Unis.

Après les tests dans de vastes périmètres réalisés par Waymo aux États-Unis, cette annonce permet de souligner que la course au véhicule autonome n’a pas été abandonnée, contrairement à ce que veulent bien dire certains, et que si son rythme est progressif, il tend aussi à s’accélérer. Les présentations des équipementiers, Valeo en tête, démontrent notamment que les systèmes de niveau 4 sont pleinement maîtrisés.

Nous vous recommandons

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Avec Stella Vita, Mobilize envisage une « voiture à vivre » solaire

Le prototype de véhicule avec panneaux photovoltaïques imaginé par les étudiants de l’Université technologique d’Eindhoven Solar Team a retenu l’attention de Renault Group au travers de sa marque dédiée aux nouvelles mobilités,...

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Saint-Gobain s’occupera des vitrages de la Machina d’Hopium

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Volvo Cars entrera en Bourse fin octobre

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Mauvaise nouvelle pour Maserati

Plus d'articles