Immatriculations : le marché européen recule de 23,5 % en septembre

Immatriculations : le marché européen recule de 23,5 % en septembre

Immatriculations : le marché européen recule de 23,5 % en septembre

Selon les derniers chiffres de l’ACEA, les immatriculations de voitures neuves ont régressé de 23,5 % le mois dernier par rapport à septembre 2017, pour s’établir à 1 091 220 unités.

Définitivement, le mois de septembre n’est pas un bon mois pour les constructeurs automobiles. Selon les derniers chiffres de l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA), les immatriculations de voitures neuves ont régressé de 23,5 % le mois dernier dans l’Union européenne (par rapport à 2017) pour s’établir à 1 091 220 unités.

Pour l’organisation, ce phénomène n’a toutefois rien de surprenant puisque « l’introduction des nouveaux tests WLTP a provoqué une envolée exceptionnelle des immatriculations au mois d’août (31,2 %) ».

Aucun marché n’échappe à la baisse des immatriculations

L’ACEA souligne que tous les membres de l’Union européenne ont enregistré une importante baisse des immatriculations de véhicules sur leur territoire. Y compris les cinq pays leaders du marché.

En France, les immatriculations ont reculé de 12,8 % entre septembre 2017 et septembre 2018. En Allemagne, elles ont régressé de 30 % sur la même période. L’Espagne accuse un retrait de 17 % et l’Italie, de 25,4 %. Au Royaume-Uni, la chute est de 20,5 % en un an.

La demande reste forte

Sur le neuf premiers mois de l’année, l’ACEA note que la demande en voitures particulières au sein de l’UE reste forte (2,5 %), en conformité avec les prévisions de croissance faites pour l’année.

Sur certains marchés, comme en France et en Espagne, celle-ci a augmenté (respectivement de 6,5 % et 11,7 %). Les ventes ont cependant tendance à régresser au Royaume-Uni (– 7,5 %) et en Italie (– 2,8 %).

Nous vous recommandons

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

En octobre, le marché Europe des véhicules utilitaires était encore en berne

Selon les données de l’ACEA, les immatriculations des VUL au sein de l’UE ont marqué un repli de 16,4 % en octobre 2021, après un été déjà en décroissance. Au cumul, depuis le début de l’année, les ventes remontent toutefois...

BMW iX3, Hyundai Ioniq 5, Opel Mokka-e… Euro NCAP juge leur conduite autonome

BMW iX3, Hyundai Ioniq 5, Opel Mokka-e… Euro NCAP juge leur conduite autonome

Recharge publique : un maillage français qui plafonne à moins de 50 000 bornes

Recharge publique : un maillage français qui plafonne à moins de 50 000 bornes

Berlin et Paris en tête des villes promouvant la mobilité partagée

Etude

Berlin et Paris en tête des villes promouvant la mobilité partagée

Plus d'articles