Indemnités kilométriques : et pour les salariés qui se déplacent à pied ?

Indemnités kilométriques : et pour les salariés qui se déplacent à pied ?

Au-delà des aspects financiers, Betterway et WeWard mettent aussi en avant une question de santé publique.

© / D.R.

Dans un monde où la mobilité a pris une part importante et où les employeurs se préoccupent davantage des trajets domicile-travail de leurs collaborateurs, les salariés qui se déplacent à pied semblent les grands oubliés du système.

Dans une récente tribune, le spécialiste du pass mobilité pour les entreprises, Betterway, et l'application qui récompense la marche à pied, WeWard, soutiennent l'intérêt de proposer aux salariés qui viennent à leur travail à pied un forfait d'indemnités kilométriques. Objectif : encourager la marche, le moyen de transport le plus écologique et portant de nombreux bénéfices, pour l'entreprise, le salarié et la société. En effet, alors que certains bénéficient d'une prise en charge de leur frais de carburant ou de leur abonnement de transports en commun, rien à ce jour n'est prévu pour les collaborateurs qui ont choisi d'emprunter les trottoirs. À l'heure actuelle, des initiatives émergent à l'étranger, comme à Singapour où le gouvernement offre des récompenses aux personnes qui adoptent des modes de vie plus sains : à l'aide de dispositifs mis en place via des montres connectées, les habitants peuvent gagner jusqu'à 380 dollars de Singapour lorsqu'ils participent à des promenades, des activités telles que la méditation ou natation.

Pour les deux acteurs de mobilité, reconnaître cette pratique est d'abord « une question de justice ». « Alors que la marche reste le moyen de déplacement le plus écologique parmi la multitude de mobilités douces qui existent, celle-ci n'est pas reconnue dans ce processus d'indemnisation. La mettre en avant, l'encourager et donc l'indemniser permettrait de mettre sur un pied d'égalité ces marcheurs de la première heure. Le dispositif existant ayant pour but d'augmenter le pouvoir d'achat et réduire nos émissions, reconnaître cet effort prend tout son sens à l'heure où chacun doit limiter son impact environnemental », écrivent Betterway et WeWard.

Pour y arriver, les deux marques envisagent une évolution de la loi d'orientation des mobilités (LOM) et du forfait mobilités durables pour faire évoluer la fiscalité des entreprises dont les salariés viennent à pied au travail. Autre option : indemniser les salariés proportionnellement au nombre de kilomètres marchés à la fin du mois au travers de la mise en place d'une indemnisation kilométrique marche (IKM). Les avantages avancés sont multiples : « Encourager le retour sur le lieu de travail, permettre un complément de revenus, améliorer la santé physique et morale des salariés ».

Car, au-delà des aspects financiers, Betterway et WeWard mettent aussi en avant une question de santé publique. L'entreprise a tout à gagner à encourager les activités sportives auprès de ses collaborateurs. De nombreuses études ont démontré l'impact positif de la marche : « Une meilleure concentration, un état d'esprit plus positif et un meilleur engagement dans l'ensemble des projets. Pour l'entreprise, ce sont des salariés en meilleure forme, avec un système immunitaire renforcé, et donc moins absents », concluent les deux partenaires.

Nous vous recommandons

Electra et Ademe Investissement, partenaires pour le déploiement des stations de recharge

Electra et Ademe Investissement, partenaires pour le déploiement des stations de recharge

Ce partenariat permettra de financer la construction et l’exploitation d’un réseau performant d’environ 300 points de charge d’ici à 3 ans.Electra accélère dans son développement alors que son parc s’élève déjà à près de...

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Conduite autonome : Alphabet (Google) va tailler dans les effectifs de sa filiale Waymo

Le prix plancher d'une course en VTC est désormais fixé à 7,65 euros

Le prix plancher d'une course en VTC est désormais fixé à 7,65 euros

En 2023, Power Dot compte implanter 6 000 points de charge rapides

En 2023, Power Dot compte implanter 6 000 points de charge rapides

Plus d'articles