Indigo accélère le déploiement de son offre de recharge

Clotilde Gaillard
Indigo accélère le déploiement de son offre de recharge

Indigo accélère le déploiement de son offre de recharge

Le leader mondial du stationnement a annoncé prévoir le renforcement des installations de bornes de recharge électrique dans ses parkings d’ici à 2025 avec 10 000 points de recharge en Europe, dont 8 000 en France. Une ambition qui sera complétée par une solution de recharge ultrarapide à l’horizon fin 2022.

On ne présente plus Indigo, qui exploite aujourd’hui 5 440 parkings dans le monde (soit 2,4 millions de places) et s’inscrit comme le seul opérateur du secteur à œuvrer sur trois continents et sur tous les types de stationnement, en voirie comme en parcs privés mutualisés. Prenant à cœur son rôle de principal acteur de la mobilité électrique, l’entreprise entend poursuivre et même booster son maillage d’infrastructures de recharge avec un objectif de plus de 10 000 points de charge en Europe, dont la majeure partie (8 000) s’implanterait en France, et ce à échéance 2025. Les déploiements sur le territoire hexagonal sont d’ailleurs prévus à Mulhouse, Marseille ou encore Toulouse et, bien sûr, à Paris où les parkings Indigo compteront un millier de nouvelles prises.

Pour rappel, les bornes d’Indigo actuellement en service sont accessibles aux abonnés en possession du forfait Park & Charge, aux porteurs de carte de recharge Alizé ou de toute autre carte d’électromobilité grâce aux accords d’itinérance conclus par Indigo. En France, sur les douze derniers mois, plus de 30 000 véhicules ont ainsi utilisé ce service de recharge, engendrant quelque « 29 000 kilomètres d’autonomie et 6 tonnes d’émission carbone en moins », avance Indigo. Des chiffres qui devraient augmenter avec ce nouvel objectif d’expansion.

La charge rapide, l’enjeu de demain

En parallèle, Indigo prépare pour 2022 la mise en place de hubs de recharge ultrapide visant principalement des flottes et les acteurs de la mobilité tels que les loueurs de voitures, les VTC, les taxis et les parcs d’entreprise. Il faut dire que le développement d’un réseau de ces « stations-service » électriques permettant de faire le plein de son VE en un temps record devient singulièrement crucial avec la massification de l’adoption des véhicules électrifiés répondant aux obligations de réduction de l’empreinte carbone des automobiles professionnelles comme particulières.

Nous vous recommandons

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Le constructeur coréen réorganise son top management. Luc Donckerwolke, actuel directeur en chef de la création (CCO), se voit ainsi promu président du groupe. Vice-président exécutif de Hyundai Motor Company, Kyoo Bok Lee est, lui,...

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Stellantis s’intéresse au rétrofit électrique des VUL

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Rev Mobilities inaugure son premier site dédié au rétrofit

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Plus d'articles