Innovacom convertit les flottes avec Retrofleet

Innovacom convertit les flottes avec Retrofleet

Retrofleet œuvre au déploiement de solutions de conversion à la motorisation électrique de véhicules routiers (autocars, poids lourds...), d'engins industriels (pelleteuses...) et même de péniches.

© Innovacom/Retrofleet

Société de capital-innovation spécialisée dans les technologies du numérique, Innovacom vient d’entrer au capital de Retrofleet. Un investissement qui vise à accompagner les entreprises dans l’électrification de leur parc automobile.

Épaulant financièrement les start-up s’inscrivant à l’avant-garde des transitions environnementales, économiques et industrielles, Innovacom a pris part – via la plateforme Avenir numérique – à la levée de fonds de Retrofleet. Oeuvrant au déploiement de solutions de conversion à la motorisation électrique de véhicules routiers (pick-up, utilitaires...), d'engins industriels (pelleteuses...) et même de péniches, cette jeune pousse tricolore créée en 2020 a également vu des acteurs comme le Crédit Agricole et le business angel Fabio Ferrari, fondateur de Symbio, participer à ce tour de financement.

Parier sur l'avenir du rétrofit digitalisé

Il faut dire que, sur un marché du rétrofit en croissance compte tenu d’une législation favorable aux solutions de mobilité décarbonnée, Retrofleet se démarque en proposant un modèle clé en main. Ayant conclu des partenariats avec des groupes majeurs de la carrosserie industrielle en France comme GTE et Besset, l'entreprise fournit en effet le système énergétique embarqué (moteur+batteries) mais équipe également ses clients de logiciels de suivi et de pilotage ainsi que de systèmes de recharge intelligents et solarisés. Des clients constitués majoritairement de gestionnaires de flottes (entreprises privées, collectivités, sociétés de leasing) pour des véhicules professionnels types utilitaires légers (VUL), autocars et poids lourds.

En somme, « nous avons été séduits par la qualité de l’équipe et l’approche que développe Retrofleet de valorisation des données véhicules, celles de la recharge, du stockage et des services au réseau. La capacité de l’entreprise à déployer une solution qui permet d’agir sans attendre en faveur de la transition écologique tout en favorisant l’économie circulaire et la sauvegarde d’emplois industriels sur le territoire s’inscrit en parfaite cohérence avec notre stratégie d’investissement », explique Benjamin Wainstain, Partner d’Innovacom, pour justifier cet engagement économique dans Retrofleet – dont le montant n’est toutefois pas connu. Notons quand même que, depuis 1988, Innovacom a investi près d’un milliard d’euros, accompagné plus de 300 start-up et participé à plus de 20 introductions en Bourse.

Nous vous recommandons

Lyreco accélère dans l'intermodalité et le mix-énergétique de sa flotte

Lyreco accélère dans l'intermodalité et le mix-énergétique de sa flotte

Pour assurer l'avenir de ses livraisons en centre-ville, le spécialiste des produits et solutions pour l'environnement de travail a fait le pari de l'intermodalité et du mix-énergétique. Résultat : des poids lourds et semi-remorques au...

06/10/2022 | LivraisonsMulti-modalité
Jean-Michel Amaré (Atawey) : « L’hydrogène assure une disponibilité de service intéressante »

Entretien

Jean-Michel Amaré (Atawey) : « L’hydrogène assure une disponibilité de service intéressante »

Corinne Frasson quitte EvBox et rejoint Mobilize

Nomination

Corinne Frasson quitte EvBox et rejoint Mobilize

PLF 2023 : bientôt un bonus réservé aux véhicules électriques produits en France ?

PLF 2023 : bientôt un bonus réservé aux véhicules électriques produits en France ?

Plus d'articles