Intégrer des stagiaires pour préparer l'avenir de l'entreprise

François Rotteleur

Sujets relatifs :

Pendant les mois de rentrée, les demandes de stages se multiplient. Reçues directement de la part des futurs stagiaires ou des organismes de formation, elles représentent de véritables opportunités d’anticiper les besoins à venir de votre entreprise.
Savoir insérer les stages de longue durée dans le dispositif de développement de l’entreprise est un levier important pour l’évolution de sa politique de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences. Cet apport de nouveaux collaborateurs est envisageable dans toutes les activités de l’entreprise : commerce, rechange ou après-vente. Il peut pallier en partie le turn-over prévisible à moyen terme comme les départs en retraite, il fait l’appoint pour compléter l’équipe dans le cas d’à-coups dans la charge de travail à l’atelier ou au magasin de pièces et peut aider à optimiser votre présence sur le terrain au service commercial par la mise en œuvre d’une cellule de prospection ou d’actions extérieures comme la préparation d’évènements ou d’expositions.

La réussite de l’intégration d’un stagiaire dépend d’abord de la bonne adéquation entre la mission confiée, le tempérament du candidat, sa motivation, la motivation du tuteur désigné et la formation suivie. Dans des conditions optimales, le nombre de stagiaire peut représenter jusqu’à 10 % de l’effectif total si l’entreprise dispose des ressources nécessaires à leur encadrement. C’est le cas dans certaines entreprises d’autres secteurs d’activité ou la pénurie de qualification est encore plus sensible que dans la distribution automobile.
Pour l’entreprise, la normalisation du processus d’intégration des stagiaires est l’occasion d’identifier parmi l’équipe des tuteurs volontaires. Elle permet, en plus de leur valorisation, de travailler leurs capacités à écouter et à faire passer des messages pour roder le transfert des compétences auprès de nouvelles recrues. Même s’il n’est pas envisageable de pérenniser 100 % des intégrations, l’investissement en énergie du tuteur est toujours utile à l’évolution de la vie de l’équipe et du projet d’entreprise.

Les dispositions légales du contrat de professionnalisation apparaissent relativement peu contraignantes pour l’intégration des stagiaires en alternance. De plus, sans entrer dans l’énumération du détail des dispositions disponibles auprès de Pôle emploi ou des organisations professionnelles, il faut souligner la possibilité pour une entreprise, un groupe ou un groupement d’employeur d’obtenir pour tous les postes d’une concession le financement de la création et de la réalisation par un organisme de formation agréé spécialisé, de modules de formation personnalisés (au moins 150 heures) permettant l’accès à des qualifications professionnelles spécifiques et de bénéficier des avantages prévus pour l’intégration d’adultes demandeurs d’emploi.
D’une façon générale, l’arrivée d’un stagiaire est le moment de mettre toute l’entreprise en situation de challenge pour créer une dynamique positive autour de la communication interne pour la réussite de cette intégration. Elle permet aux collaborateurs en poste de garder le contact avec les nouveaux profils de candidats qui deviendront leurs collaborateurs, leurs collègues ou leurs clients de demain.

Nous vous recommandons

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

Les véhicules hybrides rechargeables apprivoisent les ZFE

Face au durcissement des contraintes environnementales et des réglementations, les constructeurs automobiles sont force de proposition pour apporter des solutions automatisées aux conducteurs afin de les laisser prendre la route «...

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

[Vidéo] Pour Michelin, le pneu 100 % durable c’est pour 2050

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Volkswagen travaille sur le châssis du futur

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Kia vise la neutralité carbone à l’horizon 2045

Plus d'articles