Iveco Bus et EasyMile prennent de l'avance sur le terrain de l'autobus autonome

Clotilde Gaillard
Iveco Bus et EasyMile prennent de l'avance sur le terrain de l'autobus autonome

Iveco Bus et EasyMile prennent de l'avance sur le terrain de l'autobus autonome

Le constructeur et le fournisseur de technologie viennent de mener à bien une phase de test pour leur prototype d’autobus autonome de niveau 4. Un grand pas pour la circulation urbaine sans conducteur.

Premier tour de roue pour l’autobus développé par le duo EasyMile et Iveco Bus. Lancé dans le cadre du projet de recherche STAR (pour Système de Transport Autonome Rapide) démarré en 2017, ce prototype opérant de manière autonome a en effet fait l’objet d’expérimentations sur la piste d’essais de Transpolis ainsi que sur les propres sites du tandem. Résultat : il a démontré sa capacité à rouler en toutes saisons dans des conditions météorologiques différentes, sur des voies dédiées mais également au sein d’espaces privés.

L’avenir du transport se dessine

Affichant une longueur de 12 mètres et pouvant accueillir une centaine de passagers, ce véhicule innovant – et qui, par ses performances constatées, pourrait bien révolutionner le futur de nos déplacements – embarque une technologie associant capteurs de sécurité et logiciels de navigation estampillés Easymile. Cela comprend un système de conduite autonome (ADS) « permettant des accostages précis à moins de 10 cm des quais de manière répétée. Un point particulièrement important puisqu’il améliore l’accessibilité, en particulier pour les usagers en fauteuils roulants », souligne l’entreprise dans un communiqué.

Les vitesses maximales atteintes par cet autobus autonome ont, quant à elles, prouvé que le système de conduite autonome fonctionne bien jusqu’à 40 km/h et même au-delà de 70 km/h grâce à la localisation multimodale avancée du logiciel. Pour cause : les compétences de communication du véhicule à l’infrastructure urbaine (ou V2X) lui assurent d’anticiper les feux de circulation, induisant sécurité et consommation d’énergie réduite en phase de démarrage. De plus, « la précision des manœuvres et des arrêts permet également un stationnement automatique dans le dépôt », annoncent Iveco Bus et EasyMile.

Par conséquent, « la technologie autonome apporte une série de bénéfices à l’exploitation d’autobus, allant d’une sécurité supplémentaire à un stationnement optimisé ou à des services clients améliorés à bord », réaffirme Benoit Perrin, directeur général d’EasyMile. De ce fait, « les dispositifs de sécurité et de gestion du véhicule nous permet maintenant d’envisager la prochaine étape, à savoir des essais en condition d’exploitation » laisse entendre Stéphane Espinasse, responsable de la marque Iveco Bus. Avec une poignée de partenaires (cités dans l’encadré) le projet entrera donc dans sa nouvelle session d’approfondissement, à savoir l’exploitation de l’autobus dans une ville en conditions réelles, au second semestre prochain.

Le projet STAR est labéllisé et soutenu par CARA (European Cluster for Mobility Solutions), Aerospace Valley et NFI (Nouvelle France Industrielle). Le développement de l’autobus autonome rattaché est subventionné par le gouvernement français à travers son programme FUI (Fonds unique interministériel). Il est aussi financé par la région Occitanie, Bpifrance et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Les autres partenaires du projet sont :
  • Sector (pour l’analyse de la sécurité),
  • Transpolis (pour l’usage dans un environnement réaliste),
  • Isae-Supaero (pour la localisation),
  • Université Gustave Eiffel (pour l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite),
  • Inria (pour la perception et l’évitement à vitesse élevée des obstacles),
  • Michelin (pour les pneus connectés).

Nous vous recommandons

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

BMW se prépare à une interdiction anticipée des moteurs thermiques

Le président-directeur général de BMW, Oliver Zipse, indique que son groupe se prépare à plusieurs éventualités par rapport à la vente de véhicules thermiques et estime qu’il sera prêt en cas d’interdiction brutale dès...

15/10/2021 | DistributionBMW
Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

Reportage

Stand 14 s’offre un nouvel écrin pour ses 40 ans

ALD s’offre Fleetpool, leader allemand de l’abonnement automobile

ALD s’offre Fleetpool, leader allemand de l’abonnement automobile

Padam Mobility renouvelle son équipe dirigeante

Nomination

Padam Mobility renouvelle son équipe dirigeante

Plus d'articles