Iveco et Shell main dans la main pour défendre le gaz

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

Iveco et Shell main dans la main pour défendre le gaz

Iveco et Shell main dans la main pour défendre le gaz

Lors d’un événement digital diffusé en direct sur Iveco Live Channel, le constructeur et Shell ont invité des experts et des leaders d’opinion de Deloitte, de l’Union internationale des transports routiers (IRU) et de FTI Consulting à se joindre à eux dans un débat sur la meilleure voie pour décarboner le transport routier et sur le rôle que doivent jouer le GNV et le Bio-GNV.

Iveco et Shell ont organisé conjointement un événement digital invitant des experts de l’industrie et des leaders d’opinion pour une table ronde sur le thème « Vers le zéro émissions nettes – La voie vers un système de transport durable et lourd ».

Les deux entreprises partagent l’engagement de décarboner le transport routier et la conviction que le changement vers un avenir plus propre nécessite la coopération des différentes parties prenantes (l’industrie de l’énergie, les constructeurs automobiles, les clients et les institutions).

Les participants se sont concentrés sur la nécessité d’une adoption plus large de sources d’énergie plus propres et du rôle que doivent jouer le GNV et le bio-GNV dans le mix énergétique des transports, en parallèle des développements de l’efficacité des véhicules et des technologies de propulsion à l’hydrogène et à l’électricité.

« Chez Iveco, nous avons relevé le défi de la qualité de l’air et du changement climatique avec un sentiment d’urgence, car ces problèmes n’attendent pas. C’est pourquoi Iveco s’est engagé à ne plus utiliser d’énergie fossile d’ici à 2040, anticipant de 10 ans l’objectif ambitieux fixé par la Commission européenne sur la neutralité carbone », a déclaré Luca Sra, président-directeur général de la division Truck d’Iveco.

« La décarbonisation de l’industrie des transports n’est pas simplement nécessaire, mais c’est aussi possible. Pour ce faire, toutes les parties prenantes de la chaîne de valeur du biométhane doivent unir leurs forces pour soutenir le développement ultérieur de la technologie et promouvoir le rôle du biométhane en tant que contributeur pour atteindre l’objectif de réduction de CO2 dans le transport lourd », a-t-il poursuivi.

Le débat a débuté par des considérations sur l’augmentation de la demande des clients pour des camions à faibles émissions. Giandomenico Fioretti, directeur du développement commercial de la propulsion alternative chez Iveco, a souligné que la demande de camions au GNV n’a cessé de croître, les véhicules étant passés d’un produit de niche en 2015 à représenter aujourd’hui près de 4 % du volume total de l’industrie.

Les participants ont ensuite discuté des avantages de la technologie du GNV et du bio-GNV, et de la disponibilité du biométhane, qui représente actuellement, en moyenne, 17 % du gaz utilisé dans les transports dans l’Union européenne et devrait devenir largement disponible dans les années à venir.

Les participants ont aussi discuté des aspects réglementaires, de l’économie des camions au gaz naturel et du développement technologique. Les experts ont ensuite abordé le développement des infrastructures pour la production de bio-GNV, indispensables pour atteindre le zéro émissions nettes de CO2.

La table ronde s’est terminée par des considérations sur l’importance de la collaboration entre les différentes entreprises écosystémiques pour permettre la décarbonisation des transports et un appel à l’action pour que toutes les parties prenantes unissent leurs forces pour soutenir la transition vers le GNV et le bio-GNV sur la voie de la durabilité.

Nous vous recommandons

Sonic Equipment lance une servante XXL

Sonic Equipment lance une servante XXL

L’outilleur répond aux attentes du marché des poids lourd et des acteurs de l’après-vente en ajoutant la servante Sonic S12XD à son catalogue. Équipée de sept tiroirs, elle renferme pas moins de 723 outils.Garnie d’un lot de 723...

Tropos complète son offre avec des bennes

Tropos complète son offre avec des bennes

CNH Industrial ferme temporairement certaines usines en Europe

CNH Industrial ferme temporairement certaines usines en Europe

Lavance lance son application LavConnect

Lavance lance son application LavConnect

Plus d'articles