Entretien

Iveco On s'enrichit pour offrir plus de sécurité et de flexibilité à ses clients

Sujets relatifs :

, ,
Iveco On s'enrichit pour offrir plus de sécurité et de flexibilité à ses clients

Iveco On s'enrichit pour offrir plus de sécurité et de flexibilité à ses clients

La nouvelle marque de services du constructeur se dote d’une gamme de fonctions Safe Driving et du paiement à l’utilisation pour engendrer des économies sur l’entretien.

Le portail Iveco On comprend désormais le système Safe Driving, disponibles sur les gammes Iveco S-WAY et Daily. Ce dernier a pour objectif de sensibiliser les conducteurs aux dangers de la route et entend ainsi répondre à la problématique de l’erreur humaine. Objectif : réduire les risques d’accident, les blessures corporelles et les dommages aux marchandises ou aux véhicules, tout en améliorant la sécurité routière. De plus, les Rapports Standards de Sécurité au volant permettent au gestionnaire de flotte d’analyser les tendances et identifier les points d’amélioration du mode de conduite de chaque conducteur à travers trois catégories de variables clés :

  • l’analyse dynamique couvre les variables de manœuvres de direction ou d’accélération brutales, le contrôle de la stabilité et l’utilisation du frein à main pendant la conduite ;
  • les risques de collision avec analyse des comportements à risque comme le freinage brutal ou une distance de sécurité insuffisante avec le véhicule qui précède ;
  • et le respect des réglementations comme les limitations de vitesse, les heures de conduite et le poids maximum légal du véhicule.

Nouveau forfait « Maintenance & Repair Pay-per-use »

De son côté, l’offre « Maintenance & Réparation » du constructeur s’enrichit du paiement à l’utilisation. Disponible sur la gamme Daily via la Connectivity Box, ce service se base sur l’utilisation réelle du véhicule par le client, optimisant ainsi les coûts d’exploitation. Cet abonnement premium se base sur les données des véhicules, telles que les missions accomplies et le kilométrage couvert. Résultat : les coûts liés à l’entretien correspondent précisément à l’exploitation du véhicule par le client, offrant des bénéfices économiques conséquents pour son entreprise.

Monica Bertolino, responsable TCO Services & Marketing After Market Solutions, commente : « Toutes les entreprises ont des fluctuations dans leur activité. Avec cette nouvelle formule, leurs coûts d’entretien et de réparation refléteront exactement leur exploitation du véhicule. Pendant les périodes où le véhicule passera moins de temps sur la route ou sera utilisé dans des missions moins exigeantes, le client dépensera moins en service. »

Nous vous recommandons

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

Crédit Agricole prend 30 % de Watèa pour accompagner la transition des flottes de VUL

En investissant dans Watèa, filiale de Michelin spécialisée dans la transition énergétique des flottes, le Crédit Agricole soutient une activité porteuse tout en se donnant les moyens de devenir, à son tour, un acteur de la mobilité...

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Cooltra lance son service de deux-roues électriques partagés

Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Le Conseil national de la sécurité routière veut mettre la pression sur les entreprises

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Mewa déploie sa logistique verte et adopte un concept de livraison en deux étapes

Plus d'articles