Izmocars introduit la concession virtuelle dans les réseaux des constructeurs

Jean-Pierre JAGU-ROCHE

Sujets relatifs :

Izmocars introduit la concession virtuelle dans les réseaux des constructeurs

Izmocars introduit la concession virtuelle dans les réseaux des constructeurs

En proposant aux concessionnaires l’installation de sites de concessions virtuelles sur la toile et au plan local, Izmocars pourrait faire bouger les lignes de la distribution automobile.

Pas question de laisser les distributeurs hors du jeu du cyber commerce ! A l’heure où la vente et l’après vente automobile accélèrent leur déploiement sur la toile dans un contexte de concurrence exacerbée, Izmocars propose aux groupes, et donc aux concessionnaires de toutes tailles, de mettre en œuvre des sites attachés à chacun de leurs site de marque. Ces véritables affaires virtuelles rassemblant l’ensemble des offres et des services (VN, VO, SAV) qu’ils proposent à leur clientèle. Avec, en prime, la mise en place d’une plateforme de marketing, mais aussi d’un outil de gestion de leurs contacts de clientèle. La commercialisation de cette arme globale et futuriste est assurée dans l’hexagone par la société Solution VO. Entretien avec son responsable, Berislav Kovacevic.

Un mot sur Izmocars ?

Il s’agit d’une entreprise américaine basée à San Francisco. Elle a été créée depuis 2002 à l’initiative de Tej Soni. De même que ce dirigeant d’origine indienne exploite des bureaux techniques dans son pays à partir de la ville de Bangalore. Cette firme a également mis en place une Joint-venture avec Nissan au Mexique, comme elle a ouvert un bureau européen près de Bruxelles, à Vilvoorde (Belgique). T.Soni est un spécialiste qui a précédemment travaillé dans le domaine de la micro-technologie de défense, puis dans les logiciels de gestion. Il y a dix ans, il s’est tourné vers le domaine de l’interactivité et a créé des studios Photo. Ce qui fait d’izmo à ce jour le premier producteur mondial de photos numériques. Ses clients sont, entre autres, les constructeurs automobiles, mais également des institutions telles que Yahoo. Ce choix d’évolution tient à la conviction que le déploiement efficace d’une présence sur internet, repose sur la qualité d’une interactivité de présentation des produits proposés. C’est le principe du showroom virtuel…

Combien de sites Izmo sont-ils actifs dans le monde ?

2 600 concessionnaires en possèdent un. Le gros de la troupe réside aux Etats-Unis et en Inde, mais notre arrivée en Europe voici quatre ans, a également entraîné un nombre croissant de mises en lignes. En France, nous devrions avoir installé un peu moins de 150 sites fin 2013.

Quelle constatation amène-t-elle les professionnels à retenir votre offre ?

Ceux qui l’ont fait, se sont rendus compte qu’ils devaient établir leur existence de manière indépendante et locale sur la toile, pour ne pas être « uniquement dépendant » des portails multisectoriels généralistes, des sites des constructeurs, ou "barrés" par ceux des mandataires. Izmocars leur permet d’être totalement visibles via internet. Tout en y présentant la totalité des offres de leurs différents services.

Quant aux Pros qui renoncent à cette réactivité…

Ils risquent de perdre une bataille stratégique où chaque jour compte.

Vos créations de sites se font au niveau local…

Notre logique est effectivement de proposer un site pour chaque point de vente de marque, par opposition aux sites trop souvent multimarquistes des groupes.

Quid de la vocation fondamentale d’un site Izmo ?

Il doit permettre d’augmenter de façon significative le nombre des clients qui reviennent dans une concession. Son ADN est de fabriquer du lead, d’augmenter les contacts, le trafic réel des showrooms, comme celui des ateliers.

Joker suivant…

La création d’un site, intègre la livraison d’une plateforme de marketing en ligne. Déployée en neuf langues, elle s’avère d’une utilisation particulièrement aisée. Chacun peut y parler à loisir de ses stocks, de ses offres d’accessoires, d’après-vente.

Et si un concessionnaire n’a pas la ressource nécessaire à la gestion complète d’une telle machine de guerre ?

Nous pouvons, moyennant un surcoût limité, le faire à sa place via un système de conciergerie. Mise à jour des bannières, mise à jour des offres, référencements naturels, etc…

Un autre dispositif complète-t-il votre offre ?

Nous commercialisons en addition de notre configuration, un outil de gestion des leads (contacts). Baptisé Izmo Leads Management, il permet de communiquer avec les automobilistes de façon rapide, facilitée et optimisée. Précision stratégique : il permet de convertir de 20 à 25 %, les 1 % à 2 % de contacts très qualifiés. Ce qui accroit le volume d’activité d’un opérateur de 2 à 5 fois sur les ventes VN et VO. Sans compter l’augmentation des ventes de forfaits SAV et d’accessoires.

D’où un retour gagnant sur investissement ?

Effectivement ! Puisqu’un distributeur investit de 500 à 1000 euros net de taxes par mois et par site (sur la base d’un engagement d’un an) pour disposer de tous nos services ; en échange de quoi, il peut espérer augmenter son chiffre d’affaires mensuel de 5 000 euros à 15 000 euros grâce aux 500 à 3 000 clients visitant chacun de ses sites dans le même laps de temps. Ce chiffre a été vérifié (voir estimé à la hausse) au niveau de 65 sites qui tournent déjà dans l’hexagone.

Quel est le delta des automobilistes qui envisageraient d’acheter une voiture neuve en ligne ?

Toutes les études qui ont été faites évoquent un taux qui reste inférieur à 1 %.

Et celui des clients qui réserveraient un VN sur Internet ?

Il est situé entre 10 % et 15 %. Restent les 85 % qui demandent de l’information détaillée, mais ne la trouvent pas sur certains sites actuels de concessionnaires. Parce que ces derniers sont parfois incomplets, introuvables ou invisibles, puis n’engendrent pas de suivi des demandes. Humblement nous espérons répondre à ces problématiques. Signe piste supplémentaire : Google met toujours plus en avant les sites qui se caractérisent par la disponibilité des produits et services proposés, une attractivité des prix, ainsi qu’une permanence des offres…

Un concessionnaire peut-il valoriser ses partenaires techniques (garantisseurs, assureurs, financeurs, graveurs) dans la cadre de votre plateforme ?

La réponse est affirmative.

Quels sont les groupes qui vous ont déjà fait confiance ?

Nous bénéficions déjà de celle des groupes Lamirault, Metin, Hess, Kayser, Sofiran, sans oublier le site d’Alain Dessoude à Caen…

Avez-vous un objectif de conquête ?

Nous aimerions avoir monté 500 sites de concessions d’ici à la fin 2015.

Légende photo : Tej Soni

ENCADRE

A propos de Solutions VO

La société Solution VO est une société spécialisée dans le conseil en matière de commerce depuis 10 ans, sur le front du négoce des véhicules d’occasion, mais aussi dans le domaine du Web. Elle a ainsi été à l’origine de la conception du site Autosphère de PGA en 2004…

Nous vous recommandons

Stellantis prend la main sur sa coentreprise avec GAC en Chine

Stellantis prend la main sur sa coentreprise avec GAC en Chine

Stellantis vient d’annoncer la prise de contrôle de sa coentreprise avec GAC en Chine, afin de préparer la rationalisation de ses activités dans le pays. Une stratégie qui sera annoncée le 1er mars et qui devrait passer par la marque...

Semaine des services de l'automobile et de la mobilité 2022 au GARAC

Semaine des services de l'automobile et de la mobilité 2022 au GARAC

Audi a dépassé les objectifs européens de CO2 de sa flotte en 2021

Audi a dépassé les objectifs européens de CO2 de sa flotte en 2021

La gamme de Renault Trucks s'enrichit du fourgon moyen Trafic

La gamme de Renault Trucks s'enrichit du fourgon moyen Trafic

Plus d'articles