Jean-François Le Bos élu à la présidence de la FIEV

Alexandre Guillet

Sujets relatifs :

, ,
Jean-François Le Bos élu à la présidence de la FIEV

Jean-François Le Bos élu à la présidence de la FIEV

La FIEV (Fédération des Industries des Équipements pour Véhicules) a un nouveau président en la personne de Jean-François Le Bos qui succède ainsi à Claude Cham.

L’Assemblée générale annuelle de la FIEV s’est tenue le 23 juin 2021 et comme attendu, Jean-François Le Bos succède à Claude Cham à la présidence du syndicat des équipementiers et apporteurs de solutions automotive.

Diplômé de l’Institut Supérieur de Gestion, d’un Executive MBA de l’Institut National du Marketing et d’un Executive MBA d’HEC, Jean-François Le Bos débute sa carrière comme contrôleur de gestion pour le groupe Faiveley en 1980. Il intègre par la suite le groupe Thomson, la société Meto E.S.I., Johnson & Johnson France, Sara Lee entretien et hygiène beauté France, Exel France, Marie Brizard & Roger International et du Groupe Navimo. En septembre 2009, Jean-François Le Bos rejoint le Groupe Financière SNOP Dunois en tant que vice-président aux Finances et membre du directoire du Groupe. Depuis le 1er janvier 2020, il officiait comme conseiller du président du directoire aux Affaires Externes.

« Après dix ans passés au service de la filière automobile au sein du Groupe Financière SNOP Dunois, je suis très heureux de succéder à Claude Cham en tant que président de la FIEV. Tous deux alignés quant aux chantiers déjà initiés, auxquels j’ai par ailleurs eu le plaisir de contribuer, je porte l’ambition de poursuivre la transformation de notre syndicat, dans la continuité des décisions prises par ses adhérents et de son ancien président », commente Jean-François Le Bos.

De son côté, Claude Cham déclare : « C’est avec beaucoup de satisfaction et de confiance que je remets les clés de notre syndicat à Jean-François Le Bos. Sa grande expérience et son implication au sein de la FIEV ses dernières années sont des atouts considérables pour la poursuite des défis que nous avons à relever : d’une part la transformation de notre industrie à la faveur d’une mobilité de plus en plus multimodale, de technologies et de data toujours plus centrales dans nos véhicules, d’autre part l’impérative amélioration de la compétitivité du site France ».

Notons que Claude Cham poursuivra son implication en tant que président d’honneur de la FIEV et qu’il œuvrera par ailleurs à la présidence de la FEM (Fédération des Entreprises de la Mobilité), ainsi qu’à la tête du fonds de dotation Keyros qu’il a contribué à lancer l’an dernier et dont il devient désormais le directeur général.

JPEG - 9.4 ko
Claude Cham reste notamment président d’honneur de la FIEV.

Nous vous recommandons

Renault Truks Oil trouve la parade contre la cristallisation des SCR

Entretien

Renault Truks Oil trouve la parade contre la cristallisation des SCR

La cristallisation des systèmes SCR sur les véhicules peu utilisés ou en arrêts fréquents est une problématique récurrente pour les entreprises de transport, de travaux publics et de services auprès des collectivités, qui doivent...

La FNA apporte son assistance à la sphère LKQ-Van Heck Interpièces France

La FNA apporte son assistance à la sphère LKQ-Van Heck Interpièces France

Philippe Astier rejoint Kadensis (Renault-Nissan)

Nomination

Philippe Astier rejoint Kadensis (Renault-Nissan)

Clas lève les batteries des VE

Clas lève les batteries des VE

Plus d'articles