Entretien

Jérôme Micheron : « La Peugeot 408 a de bons atouts pour des flottes d’entreprises »

Jérôme Micheron : « La Peugeot 408 a de bons atouts pour des flottes d’entreprises »

En Europe, Peugeot a lancé 500 exemplaires de son édition limitée 498 First Edition.

Star de la semaine chez la marque au lion, la nouvelle 408 est au centre de toutes les attentions. Jérôme Micheron, directeur du produit Peugeot, nous dévoile la stratégie commerciale autour de ce modèle, qui devrait plaire autant chez les particuliers que les professionnels.

Auto Infos : Pourquoi Peugeot continue d'être présent au Mondial quand beaucoup de constructeurs font l’impasse sur cet événement ?

Jérôme Micheron : Nous avons une nouveauté importante qui est la 408. Le Mondial de l'Automobile tombe bien dans notre séquence de lancement car nous avons révélé la voiture avant l’été et on va la commercialiser début 2023. Elle fait beaucoup d’effet donc c’est important que le public puisse la voir en vrai avant son arrivée dans le réseau en janvier prochain. Chaque marque décide de la manière dont elle souhaite allouer ses moyens commerciaux et chez Peugeot on a considéré que le Mondial était un outil comme un autre dans le dispositif de lancement de la voiture, au même titre que les réseaux sociaux ou les partenariats.

Auto Infos : La Peugeot 408 est votre modèle phare. Où en êtes-vous en termes de commercialisation ?

Jérôme Micheron : Avant l’ouverture des commandes officielles, on a lancé en septembre dernier l’édition limitée 408 First Edition sur différents marchés européens comme l’Italie, l’Allemagne ou la France évidemment. Sur notre territoire, 500 exemplaires sont disponibles en ligne. Les premiers acheteurs seront logiquement les premiers livrés. En Italie, les 50 unités se sont écoulées en quelques jours et en France on progresse très bien donc nous sommes très confiants sur le fait de les vendre rapidement. Le Mondial va y contribuer.

Auto Infos : Qui sont ses clients ?

Jérôme Micheron : Cette voiture est nouvelle dans la gamme Peugeot, elle ne remplace aucun modèle. Elle a créé la surprise à la fois dans son offre et dans son style. Cette voiture n’a pas non plus de concurrente directe au niveau de l’attractivité de son design, ses dimensions et sa motorisation. Elle est atypique sur le marché. Il y a donc trois flux de clients auxquels on la destine : ceux qui ont possédé des SUV du segment-C pour leur sécurité, la conduite surélevée ou encore le volume du coffre. Il y a aussi les clients du segment C qui ont eu des 308 ou des Golf qui ont envie de nouveautés mais qui veulent garder la sensation d’une berline fun et joyeuse à conduire. Et de manière plus minoritaire, on imagine qu’il y aura des clients du segment D, des berlines ou du break, qui vont être attirés par la ligne de la voiture et être rassuré par son côté élégant. On ne connaît pas avec certitude la répartition exacte des flux de la clientèle mais elle va plaire à un large public, aux particuliers comme aux entreprises. On table sur une répartition à parts égales sur ces deux canaux. Comme elle est plus basse qu’un SUV, elle très aérodynamique, très efficiente, donc affiche un très bon TCO. Elle a de bons atouts pour des flottes d’entreprises.

Auto Infos : Quand on voit la tendance du marché automobile, et celle du salon, très axée sur l’électrique, on peut se demander pourquoi avez-vous opté pour la technologie hybride rechargeable ?

Jérôme Micheron :  On la lance d’abord en hybride, en essence également, avec du mild-hybrid en 2023 et plus tard on la lancera en électrique. Nous n’avons pas choisi de la commercialiser tout de suite en électrique parce qu’avec ce modèle on crée une communauté avec d’autres voitures de la famille Peugeot comme la 308 ? C’est une voiture qui est déjà multi-énergie. Sur la 308, on a plus de 25 % de nos mixtes qui sont en hybrides. Donc dans un monde qui n’est pas encore électrique, où il y a encore des attentes d’hybride dans les entreprises et de la part des particuliers, on a utilisé notre banque d’organes existante pour proposer un choix assez large en termes de technologies sur la 408. Mais elle va vers l’électrique sans problème.

Auto Infos : Vous ne présentez que deux modèles sur votre stand et ils sont tous deux électrifiés. Quel est le poids d ces technologies dans vos ventes ?

Jérôme Micheron : C’est très variable. Aujourd’hui, nous avons un tiers des commandes portent sur des véhicules LEV (low emission). Certains modèles n’ont pas encore toutes les énergies. Une 208, c’est plus de 20 % de nos commandes qui sont électriques. Sur une 308, on est à 25 % de nos ventes en hybride. Donc quand on regarde chaque modèle de la gamme Peugeot, on est à peu près un quart d’offres électrifiées, ce qui est un très bon score. Cette tendance s’est accélérée au printemps avec le début des tensions en Ukraine, mais aussi parce que dans l’esprit des clients aujourd’hui, il  n’y a plus d’état d’âme, ils savent qu’ils basculent vers l’électrique. Donc soit, dans un premier temps par l’intermédiaire de l’hybride, soit vers l’électrique directement. Tout dépend de leurs usages, mais aujourd’hui il n’y a plus de débat visiblement. C’est aussi pour cela qu’on présente également la e-208 sur le stand. Début 2023 son autonomie va augmenter de 360 à 400 kilomètres, grâce à des évolutions de la puissance du moteur et des batteries. C’est important aussi de mettre l’accent sur cette évolution car c’est aussi un frein psychologique qu’on lève pour les clients, bien que leur trajet moyen quotidien se situe autour des 60 kilomètres. Cette problématique concerne davantage les déplacements pour les vacances.

Nous vous recommandons

Toyota vise la neutralité carbone avant 2040

Toyota vise la neutralité carbone avant 2040

Pour parvenir à la neutralité carbone d'ici à 2040, Toyota mise sur les véhicules vertueux. La gamme électrifiée représente environ 66 % du total des ventes de Toyota en Europe en 2022.Dans le cadre de ses objectifs en matière de...

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Nomination

Nominations en haut lieu chez Hyundai Motor Group

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

Jeep ouvre les commandes de l'Avenger, son premier véhicule 100 % électrique

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

[Exclu] Honda renforce son positionnement entreprises avec son nouveau label Honda Business

Plus d'articles