Journée de la filière automobile : focus sur l'automobile à l'épreuve d'une opinion tourmentée

Alexandre Guillet
Journée de la filière automobile : focus sur l'automobile à l'épreuve d'une opinion tourmentée

68 % des Français déclarent qu’il serait difficile, voire impossible, de se passer de voiture au quotidien.

© Auto Infos

Pierre Giacometti, président de l’agence NoCom, a présenté quelques données issues d’une enquête d’opinion, qui démontre que le lien avec l’automobile n’est pas rompu et qu’il s’accommode de quelques paradoxes.

Les Français sont divisés entre la croissance à privilégier, celle qui favorise l’emploi ou celle qui favorise les ressources naturelles. Ils le sont aussi sur de nombreux sujets, comme la volonté de transformer la France ou la préserver.

93 % des Français pensent que la défense de l’environnement et de la nature est importante. Dans le même temps, ils se tournent vers les SUV. Les Français déplorent l’hyper consommation et le gaspillage. Dans le même temps, ils ont recours massivement au e-commerce et à une enseigne comme Amazon.

En quoi la crise sanitaire a-t-elle changé la donne ?

37 % des Français ayant un projet d’achat automobile disent que la crise sanitaire a renforcé cette intention. 76 % des Français se sentent protégés au sein de leur véhicule. En somme, l’automobile reste attractive et sa dimension protectrice prend de l’ampleur.

90 % des Français pensent que l’automobile est un vecteur de liberté. 62 % des Français sont partis en vacances en voiture à l’été 2021.

En quoi la révolution technologique change-t-elle la donne ?

90 % des Français souhaitent pouvoir réduire l’impact écologique de leurs déplacements quotidiens. 69 % des Français seraient prêts à moins utiliser la voiture pour se déplacer pour préserver l’environnement. Ils sont favorables à la réduction de la place de la voiture en ville. Reste à passer de la parole aux actes. Or, les Français sont majoritairement mal informés sur les aides financières à leur disposition et doutent de la faciliter à se recharger s’ils disposent d’un modèle électrique.

Comment l’automobile peut-elle rester attractive et conserver une utilité sociale ?

68 % des Français déclarent qu’il serait difficile, voire impossible, de se passer de voiture au quotidien. 83 % des Français pensent qu’ils auraient du mal à se passer de véhicule en zone rurale. 79 % des Français pensent que la voiture les protège. 30 % des Français pensent se tourner vers le véhicule d’occasion pour leur prochain achat. 67 % des Français déclarent privilégier l’achat d’un véhicule assemblé et produit en France. 77 % des personnes pensent que le VE aide à préserver l’environnement.

Nous vous recommandons

Une Mazda 2 Hybrid qui ne cache pas ses origines

Une Mazda 2 Hybrid qui ne cache pas ses origines

Mazda vient de présenter sa nouvelle Mazda 2 Hybrid. Une technologie « full hybrid » qui fait son entrée au sein de la marque, sur un modèle au style très proche de la Toyota Yaris dont elle est issue.Mazda introduit la technologie...

06/12/2021 | ConstructeursMazda
Près de 20 % de part de marché pour l’électrique en novembre

Près de 20 % de part de marché pour l’électrique en novembre

Le marché automobile des particuliers se dégrade encore en novembre 2021

En bref

Le marché automobile des particuliers se dégrade encore en novembre 2021

Xavier Chardon, Volkswagen Group France : « Le passage à l'électrique nécessite un écosystème qui va au-delà du produit »

Vidéo

Xavier Chardon, Volkswagen Group France : « Le passage à l'électrique nécessite un écosystème qui va au-delà du produit »

Plus d'articles