Jusqu’à 150 000 euros d’aides pour acheter un camion électrique

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Jusqu’à 150 000 euros d’aides pour acheter un camion électrique

Les aides de l'Etat couvrent l'écosystème électrique, véhicules et infrastructures.

© Renault Trucks

Le ministère des Transports vient de débloquer une enveloppe budgétaire de 65 millions d’euros pour stimuler la demande de camions électriques. Les transporteurs achetant un poids lourd électrique pourront ainsi prétendre à 150 000 euros d’aides.

Après les véhicules légers, c’est au tour des poids lourds de bénéficier d’aides pour favoriser l’essor des GMP 100% électriques. Le ministère des Transports vient de valider une allocation de 65 millions d’euros pour inciter les transporteurs routiers à accélérer la transition énergétique via l’adoption des solutions électriques, étant entendu que l’offre des constructeurs s’étoffe, tout en restant coûteuse.

Le dispositif d’aides concerne les véhicules électriques et les bornes de recharge

Les modalités pour obtenir ces aides supplémentaires, allouées dans le cadre d'un appel à projets, ont été dévoilées à l'issue d'un Conseil ministériel auquel étaient présents Mobilians, la PFA et la CSIAM pour le développement de l'innovation dans les transports dédié à la transition énergétique du secteur. Avec la « volonté de décarboner le transport routier », le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari a annoncé l’ouverture, d’ici à début mars 2022, de l'appel à projets pour « accompagner les projets de véhicules lourds électriques, intégrant les bornes nécessaires pour les recharger ».

Variation sur le thème du « quoi qu’il en coûte »

Baptisé « Ecosystème des véhicules lourds électriques », cet appel à projets sera ouvert à tous les acteurs « contribuant au déploiement de la mobilité et du transport de marchandises électriques » et « aura pour objectif d’accompagner l’émergence de ces solutions plus propres notamment sur la courte distance et la logistique urbaine ».

« La subvention pourra atteindre 65% de l'écart de coût d’acquisition entre le véhicule électrique et son équivalent diesel, selon un barème qui tiendra compte du type de véhicule », précise le ministère. Ainsi, pour les poids lourds, cette aide pourra atteindre jusqu'à 100000 euros par véhicule dont le poids maximal est inférieur à 26 tonnes et jusqu’à 150 000 euros par véhicule dont le poids maximal est supérieur ou égal à 26 tonnes. Pour les cars et les bus électriques, la subvention pourra s'élever jusqu’à 100000 euros par véhicule.

Un enjeu à 22% des GES liés aux transports

« En outre, l’installation de bornes de recharge dédiées à ces véhicules pourra faire l’objet d’un accompagnement allant jusqu’à 60% », ajoute le ministère, qui précise que le bonus à l’acquisition de véhicules lourds électriques et hydrogène sera maintenu, afin notamment de ne pas pénaliser les dossiers déjà en cours.

Rappelons que les 680 000 camions, bus et cars français représentent 2% du parc national de véhicules routiers et 22% du total des émissions de gaz à effet de serre du secteur des transports, selon le rapport public 2021 sur l’environnement en France.

Nous vous recommandons

La Fabrique de la Logistique lance l’application Verdir ma Flotte

La Fabrique de la Logistique lance l’application Verdir ma Flotte

Pour aider les transporteurs dans le choix du renouvèlement de leur flotte, la communauté Fabrique de la Logistique a mis au point l’application en ligne Verdir ma flotte.Suite à en entreprise collaborative associant les pouvoirs...

Revalorisation salariale validée pour les employés du secteur Transport & Logistique

Revalorisation salariale validée pour les employés du secteur Transport & Logistique

Feu vert pour l’expérimentation des camions 46 tonnes en transport combiné

Feu vert pour l’expérimentation des camions 46 tonnes en transport combiné

Un premier showroom Parisien pour Volta Truck

Un premier showroom Parisien pour Volta Truck

Plus d'articles