KG Protech forme les techniciens à distance

Saïda DJERRADA

Sujets relatifs :

, ,
KG Protech forme les techniciens à distance

KG Protech forme les techniciens à distance

La jeune pousse brésilienne déploie son boîtier, la KG Box, en France. Branché à un véhicule, il permet de simuler des pannes électroniques sur tous les modèles pourvus de systèmes embarqués. L’objectif est de former régulièrement les techniciens via une application dédiée sur des pannes liées à des systèmes de plus en plus nombreux dans le parc.

KG Protech, la solution de formation de demain pour l’électronique embarquée ? C’est en tout cas l’ambition de la jeune pousse, créée au Brésil en 2016. Sélectionnée par le Moove Lab, l’incubateur du CNPA, l’entreprise souhaite révolutionner la formation des techniciens sur toute la partie électronique du véhicule. « Les nouvelles technologies et la connectivité des voitures les rendent toujours plus complexes. De plus en plus de pannes sont liées à l’électronique, ce qui a modifié profondément le métier de mécanicien. Et ce phénomène va s’accentuer avec l’arrivée des véhicules électriques et autonomes » prévient Georg Homolatsch, cofondateur de la start-up.

KG Protech a donc créé une solution pour optimiser la formation des techniciens sur ces systèmes. Grâce à un boîtier baptisé KG Box, connecté au véhicule (VL, VUL ou PL), une application (KG App) permet de configurer des simulations de pannes liées à l’électronique. Le boîtier s’adapte à tous les modèles de véhicule, pour les transformer chacun en centre de formation. Le procédé apporte un gain d’argent, car il n’est plus besoin de détériorer un véhicule, et de temps pour les techniciens, qui n’ont plus à se déplacer.

Renault France et le GNFA déjà séduits par le projet

En outre, le formateur peut activer à distance un certain nombre de pannes (jusqu’à dix simultanément) et vérifier en classe virtuelle, ou sur site, le travail de plusieurs techniciens en même temps. « C’est une solution qui permet par ailleurs de se former plus régulièrement et d’entretenir ses connaissances tout au long de l’année. Le technicien n’a pas besoin de se déplacer pour être formé. Il peut refaire autant de fois qu’il le souhaite un exercice qu’il a réalisé lors de sa formation », explique Georg Homolatsch.

« C’est une grande rupture dans les coutumes de formation », ajoute le cofondateur. Renault est en train de déployer la solution parmi vingt-cinq de ses concessionnaires et prévoit de généraliser le système à tout son réseau à l’horizon 2020. Le constructeur a choisi d’intégrer la solution de formation, que ses concessionnaires vont totalement effectuer à distance. Par ailleurs, KG Protech vient de signer un partenariat avec le GNFA pour intégrer sa solution dans les formations de l’organisme. La jeune pousse espère réaliser une levée de fonds de 500 000 euros en 2019.

Nous vous recommandons

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’ADPA milite pour un accès équitable à la donnée dans l’après-vente automobile

L’Association européenne indépendante des éditeurs de données automobiles (ADPA) lance un label de qualité certifiant, au niveau européen, les données de réparation des véhicules fournies par ses sociétés membres.« Au regard...

26/10/2021 | Après-venteService
Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Autopromotec 2022 : des exposants encore attendus

Luc Chatel PFA confirme que l'automobile joue sa survie

Événement

Luc Chatel PFA confirme que l'automobile joue sa survie

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

[Vidéo] Devenir un spécialiste de la reproduction de clés avec Silca

Plus d'articles