Kia muscle le Niro

Antonin Moriscot

Sujets relatifs :

, ,
Kia muscle le Niro

Kia ne détaille pas encore la fiche technique et les tarifs du nouveau Niro, qui sera disponible l’an prochain.

© Kia

Le constructeur sud-coréen vient de présenter la deuxième génération de son SUV Niro, toujours décliné en hybride, hybride rechargeable et 100 % électrique. 

Présent sur le marché depuis 2015, le Kia Niro s'apprête à céder sa place à une nouvelle génération. Le premier SUV électrifié du constructeur sud-coréen sera remplacé mi-2022 par une nouvelle version présentée dans le cadre du salon de Seoul. « Le nouveau Niro incarne l’engagement de Kia à bâtir un avenir plus durable. Ce nouveau modèle sera à même de répondre aux besoins complexes des clients soucieux de l’environnement », promet le constructeur dans un communiqué.

Cette deuxième génération se démarque de l'actuelle par un style nettement plus musclé répondant aux derniers codes stylistiques maison définis par « l'alliance des contraires ». Son design est largement inspiré de celui du concept-car Habaniro présenté en 2019 dont il reprend, par exemple, la carrosserie bicolore (sur le montant C du véhicule) comme les feux arrière en forme de boomerang. La face avant est résolument moderne avec des optiques à LED à plusieurs étages et de larges chromes.

Véhicule multi-énergies

L'habitacle de ce SUV a également été repensé. Le Kia Niro est désormais doté d'une planche de bord asymétrique accueillant un vaste écran multimédia tactile et en pied de console centrale une molette faisant office de sélecteur de vitesse. Le constructeur annonce également l'emploi de matériaux naturel ou recyclés comme du papier peint pour le ciel de pavillon, du Tencel issu de feuilles d'eucalyptus ou encore de peinture sans BTX (sans isomère de benzène, de toluène ou xylène).

Au chapitre des motorisations, peu de surprises : le Niro de seconde génération ne sera proposé ni en essence ni en diesel. En revanche, les motorisations hybride, hybride rechargeable et 100 % électriques seront toujours de la partie. Pour l'heure, Kia ne donne pas plus de détails sur le niveau de puissance, la capacité de batteries ou l'autonomie de son nouveau véhicule dont la commercialisation est annoncée pour mi-2022. 

Nous vous recommandons

Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

Avec Oli, Citroën imagine un futur électrique « plus sage »

Quelques jours après avoir présenté sa nouvelle identité de marque, le constructeur français étonne par la présentation d'un nouveau concept-car qui prend le contre-pied de la tendance actuelle de l’industrie qui conduit à...

Le SUV électrique Smart #1 accessible sous la barre des 40 000 euros

Le SUV électrique Smart #1 accessible sous la barre des 40 000 euros

Cenntro Automotive : l’utilitaire électrique à caisson frigo autonome

Cenntro Automotive : l’utilitaire électrique à caisson frigo autonome

Essai - Mercedes Classe C Break : Roule toujours !

Essai - Mercedes Classe C Break : Roule toujours !

Plus d'articles