Kia Optima, à la conquête des entreprises

Séverine Fontaine

Sujets relatifs :

, ,
Kia Optima, à la conquête des entreprises

Kia Optima, à la conquête des entreprises

Avec cette quatrième version de l’Optima, Kia souhaite revenir sur le marché du segment D en touchant plus particulièrement les entreprises.

Dans la nouvelle version de son Optima, Kia a fait le choix d’une unique motorisation pour le marché français : le diesel CRDi 1.7 l de 141 ch. La berline sera déclinée en deux finitions : Premium et Ultimate. Sur cette dernière finition, on appréciera plus particulièrement le moteur Diesel couplé à la nouvelle boîte automatique à double embrayage à sept rapports offrant une bonne fluidité dans le passage des vitesses. Le véhicule est également proposé avec une boîte manuelle à six rapports. L’Optima enregistre un rejet de 116 g/km de CO2 la plaçant dans la zone neutre du bonus/malus.

Sur la départementale ou en ville, la voiture ne vacille pas et offre même un bon confort de conduite. À l’intérieur, les finitions ont été améliorées, tout comme l’insonorisation. Le coffre paraît quant à lui petit à l’ouverture – comparé à celui des autres véhicules de son segment – mais propose tout de même sur le papier 510 litres de chargement (contre 505 litres sur le modèle précédent).

Une voiture bien équipée

JPEG - 845.4 ko
A bord, Kia propose des matériaux de meilleure qualité.

Côté aides à la conduite, notre finition était plutôt bien lotie puisque celles-ci sont de série. La nouvelle version dispose du régulateur de vitesse adaptatif (SCC), du freinage d’urgence autonome (AEB), du système d’assistance active au maintien de voie (LKAS), du système de gestion automatique des feux de route (HBA), de la fonction de reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse (SLIF), du système de détection d’angle mort (BSD) et de détection de trafic arrière (RCTA). Ces aides seront, pour la plupart, disponible en option sur la finition Premium.

La nouvelle berline commercialisée en décembre 2015 est disponible en boîte mécanique à partir de 32 900 euros en finition Premium. Les prix de la boîte automatique s’affichent à 34 400 euros en Premium et à 38 400 euros en Ultimate. À noter que la gamme Optima s’étoffera en 2016 d’une finition GT Line (le look d’une GT avec une motorisation standard), d’une GT 245 ch turbo essence, d’une version break inspirée du concept-car Sportspace et d’un modèle hybride rechargeable (PHEV).

Nous vous recommandons

Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Opel dévoile la nouvelle Astra Sports Tourer

Après la présentation de l'Astra en septembre dernier, la marque au Blitz publie les premières informations et images de la version break. Le modèle sera disponible, dès sa commercialisation, en version hybride rechargeable avec deux...

01/12/2021 | BreakVéhicules
Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Essai - Ford Puma Flexifuel : économies écologiques

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Mercedes-Benz lance la commercialisation de l'EQB

Ford Ranger : la nouvelle génération du pick-up américain passe au numérique

Ford Ranger : la nouvelle génération du pick-up américain passe au numérique

Plus d'articles