Internet

komparotoparts.com : devenir le super-comparateur du prix des pièces

Fabio CROCCO

Sujets relatifs :

, ,
komparotoparts.com : devenir le super-comparateur du prix des pièces

Komparotoparts est un comparateur de pièces auto en ligne permettant à chacun de faire des achats en toute tranquillité.

© Komparotoparts

Comparer en quelques secondes le prix de plus d’un million de pièces détachées commercialisées par les sept principaux sites de vente en ligne tout en facilitant l’achat et le conseil, telle est la promesse de komparotoparts.com imaginé par Yann Gyssels, ex-patron-fondateur de Yakarouler.com.

Fondateur du site de vente de pièces détachées Yakarouler.com, désormais entre les mains de Mobivia depuis juin 2021, Yann Gyssels réapparaît sur le marché digital de la vente de pièces avec la mise en ligne du comparateur Komparotoparts. Le site, qui vient d’être lancé après une année de développement, est en mesure de comparer plus d’un million de références de pièces (référentiel Tec Doc) commercialisées par les sept principaux sites de e-commerce en France qui représentent, selon le créateur, 95 % du marché (Pièces et pneus, Webdealauto, Yakarouler, Carpardoo, Oscaro, Mister Auto et Pièces Auto24). Autodoc ne fait pas directement partie du panel mais, selon Yann Gyssels, c’est lui qui anime le site Pièces Auto24. L’analyse pourrait concerner une dizaine de sites à terme, pas plus.

Tous les jours, un robot informatique scanne les différents sites pour aspirer l’ensemble des prix. Il suffit au consommateur de renseigner la plaque d’immatriculation et le type de la pièce recherchée pour que le site affiche, par un classement actuellement aléatoire, pour chaque fabriquant concerné, les offres de différentes cyberboutiques, avec un prix conseillé, une photo, des données techniques mais aussi des propositions de pièces équivalentes.

Une fois l’offre sélectionnée par l’utilisateur, ce dernier bascule en 2 secondes sur le site marchand choisi pour finaliser l’achat, directement sur la page concernée. Komparotoparts se rémunère comme un apporteur d’affaires sous le principe de l’affiliation proposée par des plateformes spécialisées partenaires des e-boutiques. La commission varie entre 3 et 8 % du prix de vente. La publicité composera plus tard une seconde source de revenus. « Nous sommes en négociation pour monétiser nos espaces auprès des constructeurs, des concessionnaires, des loueurs, des équipementiers, des assureurs, etc. », ajoute Lily Poprawski, co-fondatrice de Komparotoparts. Et d'ajouter : « Avec Komparotoparts, nous avons l’ambition de devenir un carrefour d’audience sur la pièce automobile, en France comme en Europe. Nous souhaitons être l’adresse web de référence utilisée par les internautes lors d’un achat comme peut l’être kayak.fr pour l’achat d’un billet d’avion. »

Un baromètre sur la performance des sites

Pour faire connaître le comparateur, une campagne de communication sera très prochainement lancée sur les réseaux sociaux. Le référencement naturel est bien sûr travaillé. Il passe par l’enrichissement du comparateur avec des tutoriels (repris de YouTube), un fil d’actualités, mais aussi un inédit baromètre de performance des boutiques en ligne. En effet, Komparotoparts est le premier comparateur qui effectue des achats de pièces sur les différents sites analysés pour en vérifier réellement la performance opérationnelle. Ainsi, mensuellement, les animateurs du comparateur achètent un panier de pièces strictement identiques sur chacun des sites marchands (même marques, même références), commandées puis retournées au même moment. Sont alors mesurés le véritable délai de livraison, la compétitivité prix, le délai de prises en compte des retours, les conditions de remboursement, la facilité des retours, le coût de livraison, la qualité des produits, etc. « Dans les faits, on s'aperçoit que les délais ne sont pas toujours aussi rapides qu’annoncés. Ce baromètre permet aux consommateurs de bien choisir le site marchand selon ses priorités. Ces informations sont aussi précieuses pour les sites eux-mêmes qui peuvent se comparer et progresser », conclut Yann Gyssels.

Nous vous recommandons

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

François Mondello, patron de la FFEA, souhaite une expertise durable et responsable

Dans le cadre d’une tribune à destination des experts en automobile, François Mondello appelle la profession à exercer de manière durable et responsable... à la demande des assureurs.Dans le cadre de la présentation de ses vœux à...

03/02/2023 | Expertise
Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Mobilians et Pôle emploi Auvergne-Rhône-Alpes s’unissent pour le recrutement dans les services de l’automobile et de la mobilité

Wessels+Müller arrive en Italie

Wessels+Müller arrive en Italie

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Autobacs accompagne les clients des voitures dites « classiques »

Plus d'articles