L’accord entre Tesla et PepsiCo sur les camions électriques prend forme

Alexandre Guillet

Mis à jour le à

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

L’accord entre Tesla et PepsiCo sur les camions électriques prend forme

Tesla et PepsiCo défrichent la voie des livraisons en camions électriques, y compris en long haul.

Alors que les premières livraisons des camions électriques Semi de Tesla ont déjà eu lieu, PepsiCo annonce qu’il compte en mettre 100 à la route en 2023. Le dirigeant du groupe mondialement connu pour ses sodas ne compte pas sur un retour investissement immédiat.

Mike O'Connell, vice-président de PepsiCo, vient de déclarer que PepsiCo Inc achète les gros camions électriques Semi de Tesla « sans condition », tout en modernisant ses usines, notamment en installant quatre bornes de recharge Tesla de 750 kilowatts sur les sites de Modesto et de Sacramento, aux États-Unis.

« C'est un excellent point de départ pour l'électrification », assure Mike O'Connell en rappelant que le groupe bénéficie des subventions de 15,4 millions de dollars de l'État de Californie et d’une subvention fédérale de 40 000 dollars par véhicule, afin de compenser une partie des surcoûts.

Au stade d’une technologie précoce

PepsiCo, qui a commandé les camions Tesla Semi en 2017, en déploie d’ores et déjà 36, 15 à Modesto et 21 à Sacramento. 100 nouvelles unités seront mises à la route en 2023. Il s’agit principalement de livraisons pour des clients dans l’alimentaire, mais de nature différente, notamment sous l’angle de la charge et par extension, des besoins en autonomie.

Si certains observateurs du marché continuent à pointer que Tesla reste très flou sur les performances réelles de ses camions électriques, Mike O’Connell reste positif et estime qu’il est normal qu’il y ait des incertitudes car « il s’agit d’une technologie précoce ».

« Nous gardons les camions pendant un million de kilomètres, soit environ sept ans. Les coûts d'exploitation s'amortiront avec le temps », assène encore Mike O’Connell.

(avec Reuters)

Nous vous recommandons

Gaussin en passe de devenir le partenaire unique d'Amazon

Gaussin en passe de devenir le partenaire unique d'Amazon

Le groupe familial français, qui conçoit, assemble et commercialise des produits et des services dans le domaine du transport et de la logistique, dévoile ses ambitions pour 2023. Une année durant laquelle Amazon pourrait bien faire son...

03/02/2023 | Amazon Plug Power
« Pour réussir le déploiement de l’hydrogène, il faut amener les véhicules ET les stations », selon Lionel Bertuit (Hyliko)

« Pour réussir le déploiement de l’hydrogène, il faut amener les véhicules ET les stations », selon Lionel Bertuit (Hyliko)

La FNTR constate une stabilisation de la situation économique du transport routier de marchandises

La FNTR constate une stabilisation de la situation économique du transport routier de marchandises

Paul-Antoine Jung prend les rênes de Tred Union

Nomination

Paul-Antoine Jung prend les rênes de Tred Union

Plus d'articles